Réseaux sociaux – Instagram peut pousser les ados à l’anorexie
Publié

Réseaux sociauxInstagram peut pousser les ados à l’anorexie

Des journalistes ont créé des profils fictifs de jeunes ayant des problèmes alimentaires. Instagram les a rapidement mis en relation avec d’autres personnes présentant ces troubles.

Sur Instagram, le faux compte d’une ado anorexique a reçu de nombreux likes pour des photos de membres décharnés.

Sur Instagram, le faux compte d’une ado anorexique a reçu de nombreux likes pour des photos de membres décharnés.

DR

Plusieurs médias allemands et suisses ont créé une trentaine de comptes de personnes menacées d’anorexie. Ces personnes fictives se sont abonnées à des profils de personnes connues présentant des corps amaigris. Rapidement, Instagram a proposé des comptes similaires. Une personne montrant une photo de son bras décharné, par exemple, a reçu des centaines de likes. Sur un des comptes, ouvert le 20 décembre 2021, la pseudo-jeune fille a reçu des demandes de la part de personnes voulant recevoir des photos d’elle nue. Un «coach» l’a contactée pour l’aider à maigrir. Un signalement a été envoyé à Instagram qui a répondu que le compte de ce «coach» ne contrevenait pas aux règles de sa communauté…

Une psychothérapeute spécialisée dans les troubles alimentaires commente: «Les réseaux sociaux exercent une attirance extrême sur les jeunes qui ont des troubles alimentaires parce qu’ils s’y sentent compris».

(L'essentiel/jbm)

Ton opinion