Scandale sanitaire – Intermarché a-t-il vendu du lait contaminé interdit?
Publié

Scandale sanitaireIntermarché a-t-il vendu du lait contaminé interdit?

Selon plusieurs médias français, l'enseigne aurait continué de commercialiser des lots de lait infantiles contaminés pourtant interdits à la vente.

Intermarché a ouvert une enquête interne pour faire toute la lumière sur cette affaire.

Intermarché a ouvert une enquête interne pour faire toute la lumière sur cette affaire.

AFP

Alors que Leclerc, par l'intermédiaire de son patron, a reconnu «un bug inadmissible» et présenté ses excuses mardi soir, c'est au tour d'une autre enseigne d'être dans l’œil du cyclone concernant la vente de lots de lait infantile contaminés par des salmonelles. Intermarché est aujourd'hui accusé d'avoir également écoulé des boîtes pourtant interdites à la vente.

Une cliente d'un magasin du Pas-de-Calais a en effet confié à France Info avoir acheté une boîte de Milumel Lémiel 1er âge, le 3 janvier dernier, soit plus de trois semaines après le vaste rappel. «Une fois rentrée, mon conjoint et moi avons préféré vérifier le numéro de lot». Et qu'elle ne fut pas leur surprise de constater que cette boîte était concernée par le rappel. «C'est honteux de vendre cela alors que c'est pour des bébés!».

La radio française a interrogé l'enseigne qui a certifié avoir ouvert une enquête interne «pour s'assurer qu'aucun produit n'a été vendu après la demande de retrait/rappel par Lactalis». Toutefois, a-t-elle indiqué au Parisien, «Intermarché ne peut pas confirmer l'absence de lots de produits concernés par les retraits/rappels dans les rayons de certains points de vente».

(MC/L'essentiel)

Ton opinion