Sortie d'un livre – Internet change notre vision de l'amour

Publié

Sortie d'un livreInternet change notre vision de l'amour

Le web affecterait toutes les étapes clés de notre vie sentimentale, d'après l'auteur d'un livre du journaliste américain, Dan Slater, qui vient de sortir.

L'ère des rencontres en ligne dessert ceux qui ne savent pas écrire ou qui ne sont pas à l'aise avec les mots.

L'ère des rencontres en ligne dessert ceux qui ne savent pas écrire ou qui ne sont pas à l'aise avec les mots.

AFP

Aujourd’hui, d’aucuns se demandent comment les célibataires feraient pour trouver un(e) chéri(e) sans l’aide d’Internet. Mais la Toile nous facilite-t-elle la tâche, ou la rend-elle plus compliquée? Dans son livre sorti ce mois, «L’amour au temps des algorithmes», le journaliste américain Dan Slater met en évidence des faits démontrant que le dating online nous rend notamment plus exigeants.

En 1965, les ordinateurs proposaient une moyenne de six profils compatibles. On en attend des centaines aujourd’hui. Ce large choix nous rend flemmards: si le rencard ne nous fait pas chavirer tout de suite, on passe au suivant! «Cela ne change pas ce qu’on veut, mais la volonté de se donner les moyens d’y parvenir», remarque l’auteur de 34 ans, qui a interviewé plus de 100 célibataires inscrits sur des sites de rencontres, au États-Unis et en Europe. Idem pour ceux qui sont dans une relation plus ou moins satisfaisante qui, au vu de l’énorme quantité de profils disponibles, ne vont pas persévérer à faire fonctionner leur couple.

(L'essentiel Online/Caroline Goldschmid)

Rencontres au Luxembourg

Avec les sites Internet de rencontres les plus populaires et les plus connus, on risque de flasher sur des gens vivant à quelques centaines de kilomètres de chez soi. De quoi compliquer un peu le passage du virtuel au réel. Pourtant, il existe des sites de rencontres luxembourgeois, qui vous permettront peut-être de trouver chaussure à votre pied au Grand-Duché, ou, à la limite, dans la Grande Région. Ainsi, love.lu revendique quelque 37 000 célibataires et affirme être «le premier site de rencontres gratuit au Luxembourg». Un autre site, rencontre.lu, réclame lui une modique inscription de 1 euro pour pouvoir accéder aux profils des célibataires du Luxembourg et des alentours. Si avec ça vous ne trouvez pas le grand amour à côté de chez vous…

Ton opinion