De l'Autriche à la Syrie – Interpol recherche deux ados parties au Jihad

Publié

De l'Autriche à la SyrieInterpol recherche deux ados parties au Jihad

Deux jeunes écolières autrichiennes, portées disparues depuis 8 jours, sont recherchées par Interpol depuis samedi. Elles auraient rejoint le Jihad syrien et se seraient mariées.

Sabina, 15 ans, et Samra, 16 ans, deux Autrichiennes photographiées avant et après leur radicalisation dans une mosquée de Vienne, sont depuis samedi recherchées par Interpol. Selon les autorités autrichiennes, elles sont probablement dans un camp d'entraînement en Syrie.

Un avis de recherche pour les deux jeunes filles, nées et scolarisées à Vienne, avait été émis lundi. Les autorités turques ont confirmé qu’elles étaient arrivées sur le territoire turc, alors que les médias rapportent qu’elles ont embarqué jeudi à l’aéroport de Vienne sur un vol à destination d’Adana (sud de la Turquie). D’après le quotidien populaire Kronen Zeitung, qui a révélé l’affaire, Sabina S., 15 ans, et Samra K., 16 ans, issues de familles bosniennes, auraient laissé à leurs parents une lettre dans laquelle elles expliquent leur intention de «se battre pour l’islam» en Syrie.

Des images publiées sur Facebook, montreraient les jeunes filles voilées et entourées de combattants lourdement armés. Des sources autrichiennes estiment que les clichées montrent que les jeunes filles se sont mariées en Syrie et vivent déjà dans les maisons de leurs maris respectifs. Depuis le début du conflit en Syrie, environ 80 individus ont quitté l’Autriche pour rejoindre les combattants, principalement des hommes majeurs, selon le ministère de l’Intérieur autrichien, Karl-Heinz Grundböck.

(L'essentiel/AFP/cga)

Ton opinion