Aïe, aïe, ouille! – Ivre, il viole un bonhomme de neige

Publié

Aïe, aïe, ouille!Ivre, il viole un bonhomme de neige

Complètement ivre, un sexagénaire anglais a bien failli perdre son sexe en faisant l'amour à un bonhomme de neige... qui, le pauvre, n'avait rien demandé!

Heureusement pour lui, l’amputation ne fut pas nécessaire.

Heureusement pour lui, l’amputation ne fut pas nécessaire.

DR

C'est beau un bonhomme de neige, c'est même très beau. Cette phrase a dû traverser l'esprit de Kenneth Guillespie, dimanche dernier. Puisqu'en en voyant un dans un parc, le sexagénaire a eu l'irrépressible envie de lui faire un câlin... dans le sens biblique du terme.

Il faut dire que Mr Guillespie n'était pas tout frais, contrairement au bonhomme de neige! Complètement soûl, l'amoureux transi a alors sorti son pénis, bien décidé à montrer son amour à l'objet de son désir.

Mais ce dernier ne s'est pas laissé faire. Le sexagénaire a terminé à l’hôpital avec de grosses engelures au sexe. Le bonhomme, lui, était moins beau à la fin puisque le vieux vicieux à laissé la trace de son passage, au grand bonheur des riverains...

(FR/L'essentiel Online)

Ton opinion