«Hélène et les garçons» – «J'aime bien celui-là»: c'est Hélène qui a choisi Nicolas
Publié

«Hélène et les garçons»«J'aime bien celui-là»: c'est Hélène qui a choisi Nicolas

Patrick Puydebat, alias Nicolas dans la série «Hélène et les garçons», a appris mercredi que c'est sa partenaire qui l'avait choisi pour intégrer le casting.

On croyait tout savoir sur la série culte des années 90 et bien non! Invité sur le plateau de «Touche pas à mon poste», le producteur Jean-Luc Azoulay a révélé que si Patrick Puydebat avait intégré la série, c'est parce qu'il avait plu à Hélène Rollès. «On a d'abord fait le casting des filles parce que ça, c'est ma spécialité», a-t-il confié.

«Et pour les garçons, je n'étais pas très compétent. Donc j'ai pris une série de garçons et j'ai fait venir les filles et chacune a choisi son garçon. Donc c'est Hélène qui a choisi Patrick! (...) Elle a dit: "Oui j'aime bien celui-là, il est pas mal"». C'est aussi Rochelle Redfield (Johanna) qui a choisi son «Cri-cri d'amour» (joué par Sébastien Roch).

«Je ne le supportais pas!»

«C'est scandaleux!», a lancé en souriant Patrick Puydebat en lançant, «imagine l'inverse aujourd'hui». Une info qui a laissé l'animateur bouche bée: «C'est fou, c'est un scoop, je le savais pas». Hélène Rollès s'est un peu mordu les doigts après ce choix. «Je ne le supportais pas!», a-t-elle confié à TéléStar en février dernier. «Je ne comprenais pas qu'il débarque sans apprendre son texte ou qu'il s'endorme pendant les prises. Il faisait perdre son temps à toute l'équipe (...) Je l'ai recadré et ça s'est arrangé». Tellement bien arrangé que la fiction a un temps rejoint la réalité...

Les filles ont eu le nez creux puisque la série de 280 épisodes a cartonné: de 1992 à 1994, elle attirait entre 4 et 6 millions de téléspectateurs tous les jours. Un succès qui perdure dans «Les Mystères de l'amour», série dérivée diffusée sur TMC depuis 2011, même si les audiences sont nettement moindres (entre 500 000 et 700 000 téléspectateurs).

(mc/L'essentiel)

Ton opinion