Football/Angleterre: «J'aurais dû en mettre 5», ironise De Bruyne après son quadruplé
Publié

Football/Angleterre«J'aurais dû en mettre 5», ironise De Bruyne après son quadruplé

Auteur d'un quadruplé contre Wolverhampton (5-1), qui met Manchester City sur la voie du titre en Premier League, Kevin de Bruyne a estimé qu'il aurait même «dû en mettre 5», en plaisantant, au micro de Sky Sports.

AFP

Auteur d'un quadruplé contre Wolverhampton (5-1), qui met Manchester City sur la voie du titre en Premier League, Kevin de Bruyne a estimé qu'il aurait même «dû en mettre 5», en plaisantant, au micro de Sky Sports. «C'était plutôt sympa (comme soirée). Quand on marque quatre buts, c'est toujours spécial mais j'aurais dû en mettre 5, honnêtement», a-t-il déclaré dans un sourire, en référence à une frappe du gauche qui a heurté le poteau, alors que le score était déjà acquis.

En marquant les trois premiers buts et le dernier de son équipe, il lui a permis de reprendre trois points d'avance sur Liverpool, avec une meilleure différence de buts à deux journées du terme. Les Citizens semblent inarrêtables avec 22 buts marqués lors de leur cinq dernières journées de championnat.

Une célébration pour accueillir Haaland?

«Je pense qu'on a bien joué, mis à part quelques contres (de Wolverhampton) en première période, on a très bien contrôlé le match. On aurait pu marquer encore davantage et faire ça contre les Wolves, qui sont très solides défensivement, c'était impressionnant», a admis le Belge. Il est également revenu sur son triplé inscrit en 24 minutes, le 3e plus rapide de l'histoire de la Premier League, et de son pied gauche, considéré comme son pied «faible».

«Dès qu'on a l'opportunité, il ne faut pas hésiter (à frapper). Mon pied droit est mon meilleur pied, mais je n'ai jamais peur de tirer avec le gauche. Même si ça ne rentre pas, ça pose des problèmes aux adversaires parce qu'ils ne seront plus aussi proche au marquage et il y aura des opportunités de passes en profondeur», a-t-il expliqué. De Bruyne a également assuré que sa célébration après son troisième but, les mains écartées dans une position de méditation, n'était pas un hommage conscient au Norvégien Herling Haaland, qui devrait rejoindre City la saison prochaine et qui célèbre souvent ainsi ses réalisations.

«Je ne savais même pas ! J'ai juste fait ça parce que j'avais inscrit trois buts», a-t-il assuré.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires