Ralph Schon – «J'espère que le bébé attendra dimanche soir»

Publié

Ralph Schon«J'espère que le bébé attendra dimanche soir»

Bientôt papa pour la première fois, le gardien de l’équipe nationale, Ralph Schon, espère que la naissance interviendra une fois le match contre l’Irlande de dimanche, terminé.

Dans l’attente de son premier enfant, Ralph Schon a tenu sa place jeudi soir dans les buts du Luxembourg lors de la victoire en Azerbaïdjan (3-1).

Dans l’attente de son premier enfant, Ralph Schon a tenu sa place jeudi soir dans les buts du Luxembourg lors de la victoire en Azerbaïdjan (3-1).

Editpress

Dans l’attente de son premier enfant, Ralph Schon a tenu sa place jeudi soir dans les buts du Luxembourg lors de la victoire en Azerbaïdjan (1-3). Initialement absent du groupe afin de profiter de cet heureux évènement, le gardien de Wiltz a été rappelé au pied levé par Luc Holtz pour palier le forfait d’Anthony Moris, malade. Celui qui travaille comme instituteur à côté du football sera à nouveau titulaire, dimanche, contre l’Irlande pour le dernier match des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

L’essentiel : Est ce que ça a été difficile de se mettre dans le bain sachant que vous ne deviez pas participer à cette fenêtre internationale?

Ralph Schon: Ça a été tout seul. Dès le moment où j’ai su que j’étais rappelé, j’étais pleinement mobilisé. Toutes mes pensées concernant la naissance ont disparu. J’étais aussi un peu rassuré car il reste encore un peu de temps avant la naissance du petit. J’étais donc totalement focalisé sur le match et je n’avais pas de soucis avec ça.

Quand est prévue la naissance?

On ne sait pas exactement. Le bébé devrait arriver dans les prochains jours ou dans les prochaines semaines. J’espère qu’il attendra dimanche soir.

La victoire en Azerbaïdjan est importante...

Oui très importante. On a vraiment eu le contrôle du match. Quand ils sont passés à dix, on a un peu moins bien joué. Mais ce succès est quand même mérité. Une victoire à l’étranger a toujours une saveur particulière. On fera tout pour conserver la troisième place du groupe dimanche.

Le stade sera plein contre l’Irlande, ça doit vous galvaniser...

C’est énorme. Les gens viendront pour nous dimanche et pas pour l’adversaire. C’est beau de voir le public se mobiliser pour soutenir notre équipe. Je pense qu’on a mérité son soutien. Maintenant, nous devons leur montrer qu’ils n’ont pas tort de venir au stade. On va devoir s’arracher pour conserver la troisième place du groupe.

(De notre envoyé spécial à Bakou, Nicolas Grellier/L'essentiel)

Ton opinion