Interview: Jade Lebœuf: «Le Luxembourg est très instagrammable»
Publié

InterviewJade Lebœuf: «Le Luxembourg est très instagrammable»

LUXEMBOURG – Jade Lebœuf, influenceuse installée au Luxembourg aux 155 000 abonnés, était mardi l’invitée de L’essentiel Radio.

par
Benjamin Cornuez et Peggy Parisotto
Jade Leboeuf est venue nous rendre visite.

Jade Leboeuf est venue nous rendre visite.

Sara Lima/L'essentiel

Mannequin, influenceuse et désormais cheffe d’entreprise, Jade Lebœuf multiplie les activités. Avec son mari luxembourgeois et son fils de 2 ans, Elon, la fille du célèbre ex-footballeur Franck Lebœuf réside au Grand-Duché depuis plus de deux ans.

L'essentiel: Pourquoi êtes-vous venue vous s’installer au Grand-Duché?

Jade Lebœuf: Mon mari est né et a grandi au Luxembourg. Nous avons voulu nous rapprocher de sa famille lorsque je suis tombée enceinte, vers 2019. C’était la solution idéale pour cette période, le fait d’être tout près des grands-parents et aussi d’avoir une vie plus calme qu’à Paris.

Qu’est-ce qui vous plaît au Luxembourg ?

C’est l’endroit idéal pour développer mon business. L’environnement est sain et je suis près de la nature. Le Luxembourg est très instagramable. Je peux également bouger facilement, car c’est aussi très bien situé, ce qui facilite grandement mes voyages pour le travail.

Sara Lima/L'essentiel

Parlons travail justement, en plus d’être influenceuse, vous entreprenez?

Oui, avec mon mari, nous avons des projets dans la restauration. Depuis octobre, nous avons un food truck de pizzas napolitaines dans la capitale. On est également en développement d’un «Cyclo croc» au bord d’une piste cyclable à Bissen. Les clients pourront s’y restaurer tout en regonflant leurs pneus ou en nettoyant leurs vélos.

Parvenez-vous facilement à vous détacher de votre nom de famille?

Je n’ai jamais voulu être «la fille de», donc je me suis très vite mise au travail. Le mannequinat, Instagram et tous nos projets, c’est énormément de boulot. Aujourd’hui ça porte ses fruits et j’en suis la plus heureuse.

Ton opinion