Monseigneur Léonard – «J’ai l’impression d’avoir été mal compris»

Publié

Monseigneur Léonard«J’ai l’impression d’avoir été mal compris»

L'archevêque de Malines-Bruxelles avait provoqué un tollé en Belgique jeudi en affirmant que «le sida est une justice éminente». Vendredi, il s’est expliqué.

L'archevêque belge André-Joseph Léonard a souhaité expliqué ses paroles en conférence de presse. (AFP)

L'archevêque belge André-Joseph Léonard a souhaité expliqué ses paroles en conférence de presse. (AFP)

L’archevêque a de nouveau expliqué que cette déclaration était tirée de l’ouvrage «Mgr. Léonard – Gesprekken», version actualisée d’un ouvrage paru en 2006 en français. À l’époque de la sortie le livre n’avait suscité «aucune émotion particulière», selon lui.

Mgr Léonard a également rappelé qu’il s’agissait d’un livre rédigé sous forme d’interviews et qu’il avait répondu à une question qui lui était posée, à savoir «Pensez-vous que le sida est une punition de Dieu en rapport avec la libération sexuelle». «Il n’est donc pas question de transfusion sanguines ou de bébé nés séropositifs», a précisé l’homme d’église.

Afin de justifier ses propos, Mgr. Léonard à même utiliser une comparaison : «Si quelqu'un fume de manière démesurée, le cancer est une forme de justice immanente. Il y a des conséquences liées à nos comportements». Il ne visait donc pas des personnes mais bien des «pratiques». Preuve à l’appui, il a fait allusion à un autre passage du livre où il explique que les personnes séropositives «méritent le respect et ne doivent faire l’objet d’aucune discrimination». L’archevêque a conclu la conférence de presse en affirmant qu’il n’avait jamais eu pour objectif de choquer qui que ce soit.

L'essentiel Online

Ton opinion