Lana del Rey – «J’aimerais être déjà morte»
Publié

Lana del Rey«J’aimerais être déjà morte»

Révélée au grand public en 2012, grâce à l’album «Born to Die», la chanteuse de 27 ans vit un véritable enfer depuis qu'elle a goûté à la gloire.

Son nouvel album, Ultraviolence, sort le 16 juin 2014.

Son nouvel album, Ultraviolence, sort le 16 juin 2014.

AFP

Lana Del Rey aurait-elle sombré dans une profonde dépression? En plus d’avoir récemment révélé souffrir d’une maladie étrange qui «occupe une grande partie» de sa vie, l’interprète de «Video Games» s'est confiée sur son profond mal-être dans une interview pour The Guardian.

Dans le cadre de la promotion de son nouvel album, justement intitulé «Ultraviolence», Lana Del Rey est revenue sur sa foudroyante ascension vers la gloire, qu’elle a vécue comme un douloureux parcours du combattant. «J’aimerais être déjà morte», a-t-elle asséné au journaliste, médusé, dans une conversation sur toutes ces stars du rock disparues à l'âge de 27 ans. «Je n’ai pas envie de continuer, mais je le fais». Lorsqu’on lui demande alors si elle parle de musique, elle répond: «De tout. C’est ce que je ressens. Je ne le dirais pas si ça n’était pas le cas».

Il faut dire que depuis qu’elle a atteint la célébrité, la chanteuse n’a jamais été épargnée par la critique. Rumeurs, incursions dans sa vie privée, hacking de son ordinateur portable, remises en cause de son talent et de sa légitimité, la star a trinqué. «Je n’ai jamais ressenti le moindre plaisir, a-t-elle affirmé à propos de l’accomplissement de sa carrière. Tout a été mauvais. Du début à la fin». Pour résumer, si elle devait comparer sa vie à un film, ce serait «un film vraiment mal foutu».

(L'essentiel/ade)

Ton opinion