Lucas Correia – «Je compense par ma vitesse et ma percussion»
Publié

Lucas Correia«Je compense par ma vitesse et ma percussion»

Le jeune ailier luxembourgeois de 18 ans, Lucas Correia, fait son trou au Fola, où il étale sa vitesse et ses qualités techniques.

Lucas Correia joue de plus en plus depuis la reprise de la BGL Ligue.

Lucas Correia joue de plus en plus depuis la reprise de la BGL Ligue.

Gerry Schmit

Malgré sa petite taille, difficile de passer à côté de Lucas Correia, quand on est devant un match du Fola. Virevoltant sur le front de l'attaque eschoise, le jeune Luxembourgeois de 18 ans a fait de ses 1,65 m un véritable poison pour ses adversaires.

«Je compense ma petite taille par ma vitesse, ma technique et mes qualités de percussion, explique l'international U17. Je suis plus mobile que la plupart des joueurs. Pour en avoir discuté avec mes coéquipiers, je sais que ce n'est pas facile de me prendre le ballon. Et si un adversaire met trop d'engagement, j'ai des chances d'obtenir une faute».

«Je ne regarde pas des tas de matches à la télé»

«Je dois énormément au coach. Il laisse beaucoup de liberté aux joueurs offensifs», souligne Lucas Correia, qui a fait ses classes en U13 et en U14 à Metz, avant d'évoluer avec les U19 d'Amnéville.

Encore élève en première au lycée de l'Institut national du sport, à Luxembourg, l'ailier rêve de devenir professionnel. «Je ne regarde pas des tas de matches à la télé, quand j'en mets un c'est surtout pour voir comment se comportent les autres joueurs».

Et notamment son préféré... Lucas Moura. «J'ai eu un coup de cœur pour lui après son slalom avec Paris contre Marseille. Lui non plus n'est pas très grand, et je pense que ses points forts sont, toutes proportions gardées, les mêmes que les miens».

(Nicolas Grellier/L'essentiel)

Ton opinion