Jade Leboeuf – «Je me sens vraiment bien au Luxembourg»

Publié

Jade Lebœuf«Je me sens vraiment bien au Luxembourg»

LUXEMBOURG - Elle avait affolé la Toile lors de son passage dans l'émission «Tous en cuisine». Rencontre avec Jade Lebœuf, qui s'est installée au Luxembourg.

Jade Lebœuf est influenceuse et mannequin.

Jade Lebœuf est influenceuse et mannequin.

Influenceuse et mannequin, Jade Lebœuf entame son dernier mois de grossesse. Fille du champion du monde de football Frank Lebœuf, elle est définitivement venue s'installer au Luxembourg, avec son mari.

«L'essentiel»: Sur les réseaux sociaux, vous avez continué à être sexy, tout comme lors de votre passage sur M6. Comment avez-vous géré les critiques?

Jade Lebœuf: C'est important pour moi de rester sexy et de garder mon identité en tant que femme, tout au long de ma grossesse, et aussi quand je serai maman. Je me moque des critiques et je trouve dommage que les gens n'aient rien d'autre à faire. Il y a en ce moment bien plus grave qu'un décolleté, qui n'avait rien de vulgaire, ni de choquant.

Comment vous sentez-vous dans ce dernier mois?

Je vais très bien. Je suis en fin de grossesse donc c'est un peu dur, mais je ne peux que me réjouir de l'arrivée prochaine de mon fils.

Pourquoi avoir choisi le Luxembourg pour y passer ces derniers mois?

C'est le pays dans lequel mon mari a grandi et nous y venons très souvent depuis des années. Je me suis d'ailleurs fait pas mal d'amis ici et je m'y sens vraiment bien.

Quels sont pour vous les atouts du pays?

Il y en a plusieurs. Tout d'abord, la qualité de vie. De plus, il y a beaucoup de forêts et c'est très agréable. Quand on est enceinte, c'est d'autant plus appréciable que de pouvoir sortir de la maison et être très rapidement en pleine nature. De plus, Luxembourg est idéalement située car l'aéroport est très proche et nous sommes à 2h30 de Paris.

Et les moins bons côtés?

Certainement la météo, mais pour le coup, cela ne change pas vraiment de Paris (rires).

Vous avez définitivement quitté la capitale française?

Oui, tout à fait. Quand notre fils sera né, nous y retournerons parfois pour le travail, mais nous nous sommes installés à Schuttrange.

Qu'allez-vous faire?

Nous travaillons sur différents projets. Nous allons pour le moment nous concentrer sur notre bébé à venir. Nous en dirons plus après, mais pour le moment, c'est encore secret.

Votre fils sera-t-il luxembourgeois?

Il aura la double nationalité.

Envisagez-vous aussi de devenir luxembourgeoise?

C'est quelque chose que j'ai en tête en effet. On ne peut pas accorder une nationalité comme ça, mais j'y travaillerai.

( Recueilli par Nikolas Lenoir/L'essentiel)

Ton opinion