Victoria Silvstedt – «Je n'ai rien refait du tout sur mon visage!»
Publié

Victoria Silvstedt«Je n'ai rien refait du tout sur mon visage!»

La bimbo a indiqué n'avoir jamais eu recours à la chirurgie esthéthique pour modifier son visage. Elle s'est également confiée sur l'arrêt de la «Roue de la fortune».

La Suédoise assure n'avoir jamais retouché son visage, à part quelques injections dans les lèvres.

La Suédoise assure n'avoir jamais retouché son visage, à part quelques injections dans les lèvres.

Télé Star Play

«Je pense que le plus important c'est que les femmes se sentent bien», a déclaré Victoria Silvstedt, dans l'émission «L'instant de luxe» diffusée sur Télé Star Play. «Moi sur le visage, je n'ai rien refait du tout!», a-t-elle déclaré avant de lancer à l'animateur, «regarde!» en se mettant de profil. «Ça c'est mon petit nez, il est toujours petit alors je n'ai besoin de rien faire», avant de concéder quelques injections dans les lèvres.

Que les gens pensent qu'elle est complètement refaite? Elle s'en fiche, «j'ai d'autres choses à penser». L'ex-mannequin qui vient de fêter ses 47 ans a confié toutefois avoir un complexe: ses pieds. Elle a développé des hallux valgus à force de porter toujours de très hauts talons.

(Instagram)

Dans l'émission, la Suédoise est également revenue sur l'arrêt de la «Roue de la fortune» (TF1) qui l'a rendue célèbre en France. «C'était dur à la fin, il y avait beaucoup d'histoires», a-t-elle expliqué. «J'ai dit "basta", j'ai fait 6-7 ans (NDLR: de 2006 à 2011)» et d'ajouter qu'elle faisait la même chose en parallèle en Italie, de 2007 à 2009. Elle ne regrette pas d'avoir été réduite à celle qui retournait des cases. «C'était un show, on a rigolé ensemble et grâce à ça j'ai fait plein d'émissions».

Elle tique un peu quand l'animateur parle d'elle comme une «femme Barbie». «Je ne me réveille pas le matin en me disant "oh my god je suis belle, je suis une Barbie"», rétorque-t-elle en riant. Avant de démontrer son second degré quand elle évoque sa publicité pour une célèbre marque de canapé. Elle rigole aujourd'hui quand on l'interpelle dans la rue: «Château d'Ax Victoria!».

(mc/L'essentiel)

Ton opinion