Kate Moss: «Je n'avais que 15 ans, il m'a dit "enlève ton soutien-gorge"»

Publié

Kate Moss«Je n'avais que 15 ans, il m'a dit "enlève ton soutien-gorge"»

Dans une émission de radio, Kate Moss est revenue sur un épisode traumatisant mais fondateur du début de sa carrière.

1 / 7
FASHION-YSL-MOSS
FASHION-YSL-MOSS

Pour Yves Saint Laurent en 1994. Kate Moss a 20 ans.

AFP
Pour Karl Lagerfeld en 1995.

Pour Karl Lagerfeld en 1995.

AFP
Pour Chanel en 1996.

Pour Chanel en 1996.

AFP

Elle se fait rare dans les médias et préfère désormais gratter la terre de son jardin des Costwolds, petites collines du sud-ouest de l'Angleterre. Kate Moss a fait une petite entorse à ses nouvelles habitudes et a accepté de se livrer dans l'émission «Desert Island Discs», diffusée sur la BBC4.

Elle est notamment revenue sur un shooting qui l'a profondément marquée. «Je n'avais probablement que quinze ans et le photographe m'a dit: "Enlève ton haut"». L'adolescente s'est exécutée alors qu'elle était «très timide à l'époque». «Et puis il m'a dit: "Enlève ton soutien-gorge" et là j'ai senti qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas, alors j'ai pris mes affaires et je me suis enfuie». Un épisode traumatisant mais qui «a aiguisé son instinct» pour la suite de sa carrière. Depuis ce jour, elle peut «reconnaître un mauvais individu à un kilomètre à la ronde».

Cela a toutefois laissé des traces, alors quand en 1992, Calvin Klein l'embauche avec Mark Wahlberg, pour sa première grosse campagne publicitaire pour ses sous-vêtements, la jeune femme de 18 ans fait un blocage. Elle se sent objectivée, «vulnérable et effrayée». Très anxieuse, elle a dû prendre du Valium pour travailler plus sereinement. Et puis a repris confiance et a pu reposer topless.

Pour la bonne cause sous l'œil de Solve Sundsbo (à gauche) et pour la marque Liu-Jo à droite).

Pour la bonne cause sous l'œil de Solve Sundsbo (à gauche) et pour la marque Liu-Jo à droite).

Aujourd'hui, à la tête d'une agence de mannequins, elle fait notamment travailler sa fille, Lila Moss. «Je lui ai dit qu'elle n'était pas obligée de faire quoi que ce soit qu'elle ne veuille pas». Et d'ajouter que tous ses tops sont toujours accompagnés d'une personne qui dira si oui ou non telle ou telle photo est appropriée.

Kate Moss et sa file Lila Grace Moss.

Kate Moss et sa file Lila Grace Moss.

Instagram

Dans cette interview, celle qu'on surnommait la «brindille» s'est également défendu d'avoir été anorexique ou d'avoir pris de la drogue comme des photos prises en compagnie de Pete Doherty, en 2005, le laissaient entendre. «Je n'avais jamais pris d'héroïne et j'étais mince parce que je ne mangeais pas lors des shootings et des défilés».

Quand le journaliste l'interroge sur son témoignage au procès de son ex, Johnny Depp, Kate Moss répond simplement: «Je connais la vérité sur Johnny. Je sais qu'il ne m'a jamais donné de coups de pied dans les escaliers (NDLR: contrairement à ce qu'Amber Heard prétendait). Je devais dire cette vérité».

Kate Moss est notamment directrice artistique chez Coca-Cola.

Kate Moss est notamment directrice artistique chez Coca-Cola.

Instagram

(mc)

Ton opinion

3 commentaires