Fin de la ristourne en France: «Je n’ai jamais arrêté de mettre de l’essence au Luxembourg»

Publié

Fin de la ristourne en France«Je n’ai jamais arrêté de mettre de l’essence au Luxembourg»

DIFFERDANGE - Alors que les prix des carburants sont brutalement repartis à la hausse du côté français, les stations-services luxembourgeoises sont redevenues plus attractives que leurs voisines.

par
Yannis Bouaraba

Editpress

La remise carburant de l’État français passait mercredi de 30 à 10 centimes d'euros, dans les stations-services, alors qu’au Luxembourg, les prix de tous les carburants enregistraient mardi une baisse spectaculaire. Une inversion de tendance qui devrait être suivie d’effets immédiats dans les stations luxembourgeoises situées à la frontière.

«Il y avait plus de clients aujourd’hui que lors des derniers jours», confiait l’employé d’une station Shell, à Differdange. Si le Groupement énergies mobilité Luxembourg (GEML) déplorait une baisse des ventes de produits pétroliers de 35% à 45% au cours du mois de septembre, dans les stations situées près des frontières, l'institution estime que ces dernières pourraient rapidement retrouver des volumes de vente satisfaisants.

En France, pénuries et files d'attente

D'autant que certaines, localisées à des points stratégiques, n'ont pas toujours souffert de la mesure de soutien en vigueur en France. «On a constaté une très légère baisse de la fréquentation, mais les clients français habitués n’ont pas changé leurs habitudes, surtout qu’il y avait parfois une longue attente de l’autre côté de la frontière», affirmait de son côté l’employée d’une station Esso.

«Personnellement, je n’ai jamais arrêté de mettre de l’essence au Luxembourg, c’est tout simplement la station la plus proche et les stations françaises étaient toujours vides», explique un habitant de la commune d’Hussigny-Godbrange. Les problèmes d'approvisionnement et les longues files d'attente ont parfois découragé des consommateurs français, qui ont continué à se ravitailler au Luxembourg.

«J’habite en face d’une pompe Total, à Metz. Il y avait de l’essence une fois sur deux, quand il n’y avait pas une ou deux heures d’attente», soupire un jeune travailleur frontalier. «C’était parfois plus rapide de traverser la frontière», confie un habitant de Longwy. Désormais, il ne se pose plus vraiment la question.

Une économie de 10 à 12 euros sur 50 litres

Voici les prix affichés au jeudi 17 novembre au Luxembourg:

Essence 95: 1,591 euro

Essence 98: 1,819 euro

Diesel: 1,737 euro

Avec les différences de prix actuelles entre la France et le Luxembourg, l'automobiliste qui se ravitaille au Luxembourg économise entre 10 et 12 euros sur un plein à 50 litres. Restez informés de l'évolution des prix des carburants au Luxembourg grâce à notre page spéciale.

Le Luxembourg en bref

Vous ne voulez rien rater de l'actualité au Luxembourg? N'en perdez pas une miette et retrouvez toutes les informations sur le Grand-Duché en bref dans notre ticker en suivant ce lien.

Ton opinion

19 commentaires