Logement au Luxembourg – «Je ne donnerai pas mon petit chien, c'est injuste»

Publié

Logement au Luxembourg«Je ne donnerai pas mon petit chien, c'est injuste»

MONDORF-LES-BAINS - Contrainte de quitter son immeuble en raison de la présence de son animal, Simone est dans une impasse. Une illustration de la crise du logement.

Il peut être difficile de se reloger avec un animal de compagnie.

Il peut être difficile de se reloger avec un animal de compagnie.

«Je ne donnerai pas mon petit chien, c'est injuste. Il est âgé de plusieurs mois, il s'est habitué à moi», avance Simone*. La retraitée avait reçu l'animal d'une amie pour contrer l'isolement dans une période compliquée de sa vie. Mais c'était sans compter le paragraphe du règlement de la copropriété de son immeuble qui interdit les animaux de compagnie et qui la contraint désormais à trouver un autre appartement.

Elle se retrouve, comme beaucoup d'autres au Luxembourg, en difficulté face à la crise du logement et l'explosion des prix. Et face à des propriétaires qui attendent la présentation de fiches de salaire de la part de potentiels locataires, la modeste retraite et le RMG de Simone ne pèsent pas lourd. La retraitée n'a pas non plus de proches à qui demander de se porter garants.

3 000 euros de caution

À cela s'ajoute la caution. «Toutes les offres que j'ai trouvées demandent au moins 3 000 euros de caution, mais je ne les ai pas. L'argent que j'ai de côté me sert à avancer les frais de médecins pour mes problèmes de santé avant d'être remboursée par la CNS».

Simone a enregistré une demande auprès de sa commune pour un logement social, mais là aussi il y a affluence et elle ne sait pas si et quand sa demande aboutira. Idéalement, Simone voudrait aussi ne pas être déracinée et trouver un logement à Mondorf-les-Bains, où elle a ses habitudes et ses médecins.

*Le prénom a été changé

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Ton opinion