Tour d'Italie – «Je pense que Bob Jungels prendra le maillot rose»
Publié

Tour d'Italie«Je pense que Bob Jungels prendra le maillot rose»

L'actuel leader du Giro, Fernando Gaviria, estime que c'est son coéquipier luxembourgeois qui prendra le maillot de leader, mardi, quand le peloton aura gravi l'Etna.

Fernando Gaviria, le sprinteur colombien qui a débarqué en Sicile avec le maillot rose dans ses bagages, après les trois premières journées en Sardaigne, a déjà livré son pronostic, au moment où le peloton s'apprête à gravir l'Etna. «Je pense que ce sera Bob Jungels qui prendra le maillot rose, a-t-il dit en citant son coéquipier luxembourgeois. Je ne crois pas qu'il y aura des écarts entre les favoris». Bob Jungels a déjà endossé le maillot rose du Giro, pendant trois jours l'an dernier.

La montée pour accéder au Refuge Sapienza, le point le plus haut de la route à 1 892 mètres d'altitude, présente une pente sélective, favorable aux grimpeurs. «C'est une vraie ascension», estime l'Italien Vincenzo Nibali qui, pour avoir grandi à Messine, est sensible, comme tout bon Sicilien, à la magie du volcan emblématique de l'île. Le Giro est déjà arrivé trois fois sur les pentes de l'Etna. La dernière fois en 2011, quand l'Espagnol Alberto Contador (déclassé ensuite à cause de son contrôle positif du Tour 2010) avait attaqué à 7 kilomètres du sommet pour s'imposer. «Mais, cette fois, la montée est différente, plus dure», prévient Nibali, présent en 2011.

Cette 4e étape emprunte une autre route, aux pentes plus accentuées entre les blocs de lave noire. Pas moins de 17,9 kilomètres, à 6,6% de moyenne. Le final est qualifié de «plutôt roulant» par ceux qui l'ont vu avant le Giro. La météo annonce une chaleur prononcée mais supportable dans la plaine, de l'ordre de 23 degrés, avant l'ascension vers le plus haut volcan actif d'Europe.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion