Mannequin luxembourgeoise – «Je peux faire jusqu'à dix castings par jour»

Publié

Mannequin luxembourgeoise«Je peux faire jusqu'à dix castings par jour»

LUXEMBOURG - Paris, Milan, Berlin, Miami... La mannequin luxembourgeoise Valérie Wagner «vit dans ses valises» en attendant de pouvoir bientôt les poser aux États-Unis.

Valérie Wagner, ancienne championne d’athlétisme, vit théoriquement au Luxembourg mais entre ses castings à Milan, les shootings à Paris et les défilés à Berlin, elle n’est pas souvent chez elle. Sur son profil Instagram, la mannequin de 26 ans écrit d’ailleurs: «Basée dans sa valise». Une situation qui pourrait bientôt changer car elle a décidé de s’installer aux États-Unis. Entre deux défilés à Berlin, elle nous parle de ce déménagement et de sa carrière.

Pourquoi s’installer aux États-Unis?

Valérie Wagner: C’est un autre marché, plus commercial avec davantage de shootings et je préfère cela aux défilés. Les shootings sont mieux payés et je m’y amuse davantage. De plus, aux États-Unis, ils cherchent souvent des filles de plus de 26 ans et avec plus de formes. En Europe c’est moins le cas. Mon corps sportif, que je dois à mon passé dans l’athlétisme, est apprécié par les clients américains surtout à Miami et en Californie.

Vous êtes en pleine Fashion Week à Berlin et vous enchaînez les défilés, vos journées sont toujours aussi chargées?

Ça dépend vraiment beaucoup des périodes. Par exemple, le mois prochain sera très calme et en septembre/octobre ce sera à nouveau la folie. À Milan, je peux faire jusqu'à dix castings par jour. Quand j’ai des shootings, je peux travailler jusqu'à 16 heures par jour. En ce moment je suis à la Fashion Fair Premium de Berlin (voir encadré), je travaille une dizaine d’heures par jour. Mais je dois changer très souvent de tenues et vite, c'est très intense.

Vous êtes mannequin professionnelle depuis 4 ans, vous arrivez à en vivre?

Grâce à mes agences (basées en Allemagne et en Italie), j’arrive bien à en vivre. Là c’est déjà ma dixième Fashion Week à Berlin. Comme je le disais, je préfère les shootings aux défilés notamment parce qu’ils sont mieux payés. Les agences prennent une partie sur mes cachets. En Allemagne, mon agence prend 20%, en Italie c'est 30% et en France c'est encore plus.

Les carrières de mannequin sont généralement courtes, c’est quoi la suite? Vous avez fait des études de droit, ça vous tenterait de reprendre?

Non, j’ai fait deux ou trois stages dans le droit et je n’ai pas aimé ça. Après le mannequinat je compte continuer dans la mode. Ma carrière actuelle me permet de me faire un bon carnet d’adresses.

(L'essentiel)

La Fashion Fair Premium

Pendant la Fashion Week de Berlin (qui a débuté mardi et qui prendra fin ce vendredi), se tient la Fashion Fair Premium. C'est là que les marques vendent et défendent leurs collections auprès des professionnels.

Ton opinion