«Je reprends les aventures de "XIII"»

Publié

«Je reprends les aventures de "XIII"»

C'est l'un des monstres sacrés de la BD. À 74 ans, William Vance va relancer la série «XIII», qui fête ses 25 ans.

L'essentiel: «XIII» a 25 ans. Que se passe-t-il pour cet anniversaire?

William Vance: «XIII» bénéficie d’un lifting de star. Page par page, j'ai corrigé toutes les rides du dessin et les anomalies de couleurs. Une édition anniversaire des 19 albums de la série officielle, avec de nouvelles couvertures rares ou inédites, sortira dans un tirage limité à 8 000 exemplaires.

Comment avez-vous corrigé toutes ces erreurs?

Des fans de la série nous ont aidés à repérer les plus petites erreurs. Je n’ai aucun problème à voir gommées ces bavures par la couleur ou par une manipulation informatique. Mais s’il faut changer le dessin, je préfère assumer mes erreurs même si j’ai d’autres tâches en cours.

Comme celle de dessiner le prochain album de «XIII»?

Eh oui, je reprends la série «XIII» avec Yves Sente comme scénariste. Lorsque Jean Van Hamme a décidé d'arrêter en 2007, j'avais dit que je souhaitais poursuivre «XIII». Il fallait juste trouver un scénariste. Ce sera Yves Sente que je connais depuis longtemps et qui a repris les personnages de Blake et Mortimer et de Thorgal.

Où en êtes-vous de ce 20e tome de «XIII»?

Une quinzaine de planches ont été crayonnées. Le nouvel épisode est prévu en quatre tomes. Il porte comme titre provisoire «Le jour du Mayflower». «XIII» a retrouvé son identité mais cela ne l’empêchera pas de retomber dans les pièges du passé. Ses ennuis ne sont pas finis.

Vous vivez en Espagne. Que ressentez-vous quand vous revenez à Bruxelles qui vient de vous faire citoyen d'honneur?

Je suis né et j'ai grandi dans le quartier d'Anderlecht. Je ressens énormément d'émotions à revenir sur les lieux même s'ils ont changé.À 74 ans, qu'est-ce qui vous anime?La passion! J'adore toujours autant dessiner même si je me suis un peu calmé.

À part «XIII», quel autre projet vous tient à cœur?

Je veux terminer mon marin, «Bruce J. Hawker». Cela fait dix ans que je n'y ai pas touché. C'est mon enfant chéri!

Denis Berche

Ton opinion