«Je suis une malade du contrôle»

Publié

«Je suis une malade du contrôle»

Posh surveille son mari David Beckham jusque dans les gradins d’un match de basket, où elle s’ennuie à mourir...

Pour que son homme garde les yeux sur le ballon et ne lorgne pas du côté des pom-pom girls, Victoria Beckham l’a accompagné vendredi dernier sur le terrain: elle a assisté, une main de fer posée sur la cuisse de David, à un match de basket des L.A. Lakers au Staples Center de Los Angeles, avec leurs deux fils cadets, Romeo, 7 ans et Cruz, 4 ans.

Moulée dans un jean et un débardeur noir et perchée sur des talons aiguilles signés Louboutin, l’ex-Spice Girl de 35 ans, ravissante avec sa coupe de cheveux plus longue et ondulée, semblait pourtant s’ennuyer ferme.

«Je suis très passionnée»

Dans une interview qu’elle a donnée à Harper’s Bazaar, dont elle fait la couverture pour sa propre collection de robes «dVd», elle révèle: «Je suis une malade du contrôle, au point d’en devenir invivable! Je ne suis pas une personne facile à vivre, car je suis très passionnée.» Elle ajoute: «Je supporte mes propres erreurs, mais pas celles des autres.»

Un message déguisé à David? En tout cas, Posh contrôle son image: Harper’s Bazaar lui consacre deux couvertures pour son édition. «On n’arrivait pas à se décider sur une photo», assure-t-elle, candide.

lessentiel.lu avec 20minutes.ch

Les Spice Girls aux JO 2012

Le groupe des Spice Girls pourrait se reformer pour ouvrir en fanfare la cérémonie des Jeux olympiques 2012, à Londres. C’est leur manager, Simon Fuller, qui est derrière ce coup médiatique: «Les Spice comptent tellement dans l’histoire de la pop anglaise! Ce serait une occasion pour elles de faire leurs adieux.»

Ton opinion