Yannick Bastos – «Je vais signer à Bolton mardi»

Publié

Yannick Bastos«Je vais signer à Bolton mardi»

LUXEMBOURG - L'ailier luxembourgeois Yannick Bastos signera mardi un contrat d'un an et demi avec Bolton (D2 anglaise).

Bastos jouera en deuxième ligue anglaise.

Bastos jouera en deuxième ligue anglaise.

Editpress

L'essentiel: Differdange et Bolton sont tombés d'accord. Où en êtes-vous concernant la négociation de votre contrat?

Yannick Bastos: Tout est réglé, nous sommes tombés d'accord. Je pars demain pour passer la visite médicale et signer un contrat de 18 mois.

Le contrat proposé répond-il à vos attentes?

Ça me va très bien. Je comprends le club de Bolton, qui prendrait un trop grand risque en me faisant signer trois ou quatre ans.

À 20 ans, aviez-vous fait une croix sur une carrière professionnelle?

Lorsque Bolton m'a appelé pour la première fois, j'étais avec un camarade de classe. J'avais mis mon rêve de devenir footballeur professionnel en stand-by et je me concentrais sur mes études. Maintenant, ce sont elles que je vais mettre entre parenthèses pendant au moins six mois.

Vous semblez très motivé...

Je veux saisir la chance de m'imposer et pourquoi pas signer un nouveau contrat dans six mois. Mon ambition est de me faire une place dans le groupe de l'équipe A, puis pourquoi pas tenter de devenir un joueur important de ce club. En tout cas, le coach compte sur moi.

Que vous a-t-il dit, lors de votre visite à Bolton, la semaine dernière?

Que c'est lui qui avait envoyé des recruteurs de Bolton pour venir me voir jouer au Luxembourg et que c'est lui directement qui me voulait. Ça m'a fait plaisir, son discours m'a marqué.

Quel sera votre programme de reprise?

Je vais d'abord effectuer trois semaines de tests physiques pour voir où j'en suis. Ensuite, je vais intégrer les U21 du club, puis finalement l'équipe A.

Avez-vous déjà trouvé un appartement?

Le club m'en a proposé une quinzaine, il ne me reste plus qu'à choisir. Je pense opter pour Manchester, qui est juste à côté de Bolton.

Recueilli par Philippe Di Filippo

Ton opinion