Katherine Heigl – «Je veux tourner la page de "Grey’s Anatomy"»
Publié

Katherine Heigl«Je veux tourner la page de "Grey’s Anatomy"»

Katherine Heigl est l’une des stars de «Toujours là pour toi», série disponible sur Netflix, qui raconte l’histoire de deux amies sur quatre décennies.

Même si son nom sera à jamais associé à «Grey’s Anatomy», Katherine Heigl, 42 ans, n’a pas arrêté de tourner depuis son départ de la série médicale, en 2010. Elle est d’ailleurs de retour dans une série inédite «Toujours là pour toi», disponible sur Netflix.

Comment décrire «Toujours là pour toi»?

Katherine Heigl: C’est l'histoire de deux adolescentes qui deviennent des amies inséparables. La série retrace leurs aventures et mésaventures durant quatre décennies. Elle est basée sur un livre que j’ai lu il y a dix ans. On m’a proposé le scénario lorsque je jouais dans le feuilleton «Suits», à Toronto, et que j’étais sur le point de tourner l’épisode final. «Toujours là pour toi» avait tout ce que je recherchais. C’est drôle, touchant et féminin. L’histoire me parle sur un plan intime car nous touchons à diverses expériences humaines à différents âges. La vraie amitié entre deux femmes, c’est beau!

Qu’est-ce qui vous plaît dans votre rôle de Tully Hart?

J’adore l’idée d’explorer l’amitié entre deux filles au fil des ans. «Toujours là pour toi» ne raconte pas que les succès, mais aussi les échecs. Et nous sommes loin d’une comédie romantique glamour. J’incarne Tully, de 19 à 43 ans, ce qui est un vrai cadeau pour une comédienne parce qu’on peut vivre différentes émotions en fonction de son âge. Les producteurs ne m’ont pas demandé de jouer Tully à 14 ans, heureusement (rires).

Avez-vous une amie dans votre vie privée qui est aussi proche de vous que celle de votre personnage dans la série?

J’ai un groupe d’amies desquelles je suis proche depuis la maternelle, mais au quotidien, il n’y a qu’une femme dans ma vie que je considère comme ma meilleure amie, ma confidente et la personne féminine avec laquelle je partage mes joies et mes peines: c’est ma mère! Elle me protège depuis mon premier job d’actrice dans l’enfance et, aujourd’hui encore, elle est sur le tournage au quotidien avec moi.

Est-ce que cela vous agace que votre nom soit encore associé à «Grey’s Anatomy» alors que vous avez quitté la série médicale il y a longtemps?

Je me suis expliquée, je me suis excusée et j’ai parlé de cela en long et en large depuis des années. J’ai tourné plus d’une dizaine de feuilletons, films et autres projets depuis cela. Je veux définitivement tourner la page de «Grey’s Anatomy» et arrêter d’avoir à me justifier.

(L'essentiel/Henry Arnaud, Los Angeles)

Ton opinion