Etats-Unis – «Je viens de tuer quelqu'un... Salut à tous!»

Publié

Etats-Unis«Je viens de tuer quelqu'un... Salut à tous!»

Un jeune père de 32 ans a confessé sur Facebook avoir tué un homme. En fuite depuis dimanche, il reste introuvable.

Le trentenaire a assuré qu'il préférait se suicider plutôt que de se rendre.

Le trentenaire a assuré qu'il préférait se suicider plutôt que de se rendre.

Facebook

Une chasse à l'homme est en cours en Caroline du Nord. Anthony MacNeill, 32 ans, a pris la fuite après avoir annoncé sur Facebook qu'il avait commis un meurtre: «Je viens de tuer quelqu'un... Je quitte la Caroline du Nord, adieu tout le monde», a-t-il écrit dimanche matin sur le réseau social.

Au même moment, la police du comté de Cumberland recevait un appel signalant qu'un homme avait été abattu par arme à feu dans une maison de Fayetteville. Eugene Racine était le papa de l'ex-copine du meurtrier, avec qui il venait d'avoir une petite fille. Et d'après le père de la victime, les relations entre MacNeill et la famille Racine étaient plus que tendues dernièrement. «Il y a deux mois, ils se sont battus et nous avons dû les séparer», raconte Francis Racine à ABC 11. La famille avait obtenu des mesures d'éloignement à l'encontre du jeune homme.

Dans sa fuite, MacNeill s'est exprimé à plusieurs reprises sur Facebook, allant jusqu'à partager son propre avis de recherche: «J'ai toujours su que je ne vivrais pas jusqu'à 35 ans. Je ne me rendrai pas. Si je n'arrive pas à sortir de Caroline du Nord, je me tire une balle», a-t-il assuré, laissant ses contacts sidérés. Dans un de ses posts, le fugitif s'adresse également à la mère de sa fille, lui laissant entendre qu'elle a de la chance d'être encore en vie. La police a lancé un appel à témoins et considère qu'Anthony MacNeill est armé et dangereux.

(L'essentiel/joc)

Ton opinion