Général iranien tué en Irak – Jean Asselborn appelle à la «désescalade»

Publié

Général iranien tué en IrakJean Asselborn appelle à la «désescalade»

LUXEMBOURG/IRAK - Le ministre des Affaires étrangères a réagi ce vendredi après-midi au raid aérien américain sur Bagdad, qui a causé la mort du général iranien Soleimani.

Jean Asselborn espère que la raison prévaudra.

Jean Asselborn espère que la raison prévaudra.

«Nous sommes très préoccupés par les développements en Irak et nous appelons l’ensemble des acteurs concernés à la retenue et à la désescalade, a indiqué Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères, dans un communiqué publié ce vendredi après-midi. Nous espérons que la raison prévaudra et que les responsables concernés garderont la tête froide».

Le ministre luxembourgeois a insisté sur le rôle de la diplomatie, qui doit «primer» selon lui dans ce type de situation: «L’histoire nous a enseigné, avec le déclenchement de la guerre en Irak et ses conséquences, qu’on ne résout pas les problèmes en faisant parler les armes».

Jean Asselborn est aussi revenu sur les attaques récentes contre l'ambassade des États-Unis à Bagdad. «Les attaques contre les missions diplomatiques sont inacceptables (...) Il incombe au gouvernement irakien de garantir la sécurité de toutes les missions diplomatiques sur son territoire», a insisté le ministre luxembourgeois, qui appelle à une communication directe entre Téhéran et Washington, «afin d'éviter toute escalade de la violence dans la région».

(pp/L'essentiel)

Ton opinion