Jean Sarkozy: «Je ne suis pas un clone»
Publié

Jean Sarkozy: «Je ne suis pas un clone»

Deuxième fils de Nicolas Sarkozy, Jean ne veut pas être réduit au statut de «fils de». Il se livre dans une longue interview.

Jean Sarkozy, 21 ans, est candidat aux élections cantonales françaises. Quand on le regarde discourir, la ressemblance avec son père est frappante. (afp)

Jean Sarkozy, 21 ans, est candidat aux élections cantonales françaises. Quand on le regarde discourir, la ressemblance avec son père est frappante. (afp)

Candidat aux élections cantonales françaises dans la ville de Neuilly, où il est né le 1er septembre 1986, Jean Sarkozy se découvre dans une interview sur le site Internet BondyBlog.

Étudiant en droit à la Sorbonne, il parle de politique, mais aussi de lui. On apprend qu’il fut gardien de but au club local, qu’il aime la poésie (René Char, Apollinaire) et qu’il vit à Neuilly «avec la jeune femme qui partage ma vie».

À propos du «pauvre con» lancé par son père au Salon de l’agriculture, Jean Sarkozy dégage en touche: «Je n’ai pas vu les images. Et je n’ai pas vocation à commenter ce genre d’événement.» D’ailleurs, il ne veut pas être traité comme un fils à papa: «Je ne suis ni un héritier ni un clone.»

Enfin, on apprend que Jean, quand il avait 14 ans, a effectué un stage... de berger en Corse, à Vico, le village natal de sa maman. «Je voulais voir ce que c’était l’expérience presque mystique du berger qui se lève à 4 h du matin et qui va dans les montagnes conduire son troupeau. Je n’ai pas été déçu.»

Jean Sarkozy le 16 décembre 2007 dans un discours à Neuilly

INTRODUCTION JEAN SARKOZYenvoyé par seb-du-92

Discours de Pierre Sarkozy, frère aîné de Jean, toujours à Neuilly (F), le 16 décembre 2007

GROUPE SOLIDARITE ET PARTAGEenvoyé par seb-du-92

Ton opinion