Confidences – Jenna Dewan: «J’ai souffert d’anxiété postpartum»

Publié

ConfidencesJenna Dewan: «J’ai souffert d’anxiété postpartum»

L’actrice a dû se débrouiller sans Channing Tatum à ses côtés pendant une longue période, quand leur premier enfant est arrivé dans leur vie.

La comédienne américaine Jenna Dewan et sa fille, Everly, aujourd’hui âgée de 8 ans.

La comédienne américaine Jenna Dewan et sa fille, Everly, aujourd’hui âgée de 8 ans.

Instagram

Pas facile d’être maman quand le père de son bébé est une star très demandée. Jenna Dewan en sait quelque chose. Juste après la naissance de sa fille, Everly, en 2013, la comédienne a dû s’en occuper seule, sans son mari de l’époque, Channing Tatum, pendant de longues périodes. L’acteur de «Magic Mike» avait dû s’absenter du domicile conjugal à cause de ses tournages. Jenna s’était alors sentie dépassée par la situation avec son premier enfant. «Je devais voyager avec elle, parce que Channing ne pouvait pas être avec nous la plupart du temps. Il y avait donc juste moi, une accompagnante en périnatalité et Everly qui n’avait que six semaines», a confié l’Américaine de 40 ans au podcast «Dear Gabby».

De plus, le fait de devoir emmener sa progéniture sur son lieu travail n’a pas arrangé les choses. «C’était vraiment dur parce que cela durait des heures et je l’avais constamment avec moi sur les plateaux de tournage», a-t-elle expliqué. À cause du stress, Jenna a développé des troubles mentaux: «J’ai souffert d’anxiété postpartum et cela ne s’est jamais arrêté», déplore-t-elle. Et l’actrice de se souvenir de moments particulièrement difficiles: «Je dormais très peu la nuit et je travaillais toute la journée. Je devais allaiter, j’étais sans mon conjoint. C’était juste de la folie.»

Divorcée de Channing en 2019, Jenna est désormais en couple avec l’acteur Steve Kazee, avec lequel elle a eu un fils, Callum, âgé de 16 mois. Heureusement pour elle, l’arrivée de ce deuxième enfant dans sa vie s’est bien mieux passée: «Cette fois, j’ai vraiment été entourée. Même si cela a été dingue, j’ai pu rester à la maison. Dans ce nid d’amour, tout a été différent.»

(L'essentiel/lja)

Ton opinion