GP du Canada – Jenson Button s'impose sur le fil

Publié

GP du CanadaJenson Button s'impose sur le fil

Le Britannique Jenson Button (McLaren) a remporté un Grand-Prix du Canada complètement fou en dépassant Sebastian Vettel (Red Bull) dans le dernier tour de piste.

Jenson Button (McLaren-Mercedes) a remporté au bout du suspense un GP du Canada au scénario hallucinant. L'Anglais a pris la tête au dernier tour, profitant d'une glissade de Sebastian Vettel.

Le champion du monde semblait parti pour signer un 6e succès cette saison quand, sous la pression de Button, il a dérapé à quelques virages de l'arrivée sur une piste encore humide. Vettel (Red Bull-Renault) a toutefois terminé 2e devant son coéquipier Mark Webber, lequel a privé de podium un Michael Schumacher (4e/Mercedes) requinqué sur un circuit sur lequel il a gagné à sept reprises.

Le succès de Jenson Button est d'autant plus incroyable qu'il s'est arrêté à six reprises aux stands, pour diverses raisons dont une pénalité et une crevaison! Cette course, qui a été interrompue après 24 tours en raison d'un véritable déluge, va entrer dans l'histoire comme l'une des plus folles jamais vues. C'est le 10e succès de Button en Grand Prix, le premier en 2011.

Déluge

Le départ a été donné sous le régime de la voiture de sécurité. Celle-ci est revenue au 8e tour (incident entre les deux McLaren, Hamilton touchant Button par l'arrière), puis à nouveau au 20e tour en raison de la pluie, avant que la direction de course ne se décide à interrompre l'épreuve. La patience des spectateurs et téléspectateurs a été mise à rude épreuve, les bolides ne reprenant la piste que plus de deux heures après, une fois encore derrière la «safety car».

Celle-ci rentrait enfin au 34e tour... avant d'être rappelée trois tours plus tard après un accrochage entre Alonso et Button. Cette nouvelle phase de neutralisation durait jusqu'à la 41e boucle. Ensuite, les événements se précipitaient avec, enfin, une vraie course. Après une spectaculaire sortie de route de Nick Heidfeld, la voiture de sécurité revenait en piste au 57e tour, jusqu'au 61e. L'épreuve finissait en apothéose avec le coup de théâtre final.

Fiasco

La course a tourné au fiasco pour Lewis Hamilton. Le pilote anglais a abandonné au 8e tour après un accrochage dans une ligne droite avec son coéquipier Jenson Button. Hamilton, trop nerveux, avait déjà effectué un début de course mouvementé avec une collision avec Webber et une tentative manquée de dépassement sur Schumacher.

Pour sa part, Sébastien Buemi (Toro Rosso-Ferrari) a in extremis remporté le point de la 10e place. Il a été devancé par son coéquipier Jaime Alguersuari (8e). Le Japonais Kamui Kobayashi (Sauber-Ferrari) a livré une très belle course conclue au 7e rang. Il a longtemps figuré parmi les cinq premiers.

Le classement

1. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes), les 305,270 km en 4h04:39.537 (moyenne: 74,864 km/h)
2. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault) à 2.709
3. Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault) à 13.828
4. Michael Schumacher (GER/Mercedes) à 14.219
5. Vitaly Petrov (RUS/Lotus-Renault) à 20.395
6. Felipe Massa (BRA/Ferrari) à 33.225
7. Kamui Kobayashi (JPN/Sauber-Ferrari) à 33.270
8. Jaime Alguersuari (ESP/Toro Rosso-Ferrari) à 35.964
9. Rubens Barrichello (BRA/Williams-Cosworth) à 45.117
10. Sébastien Buemi (SUI/Toro Rosso-Ferrari) à 47.056
11. Nico Rosberg (GER/Mercedes) à 50.454
12. Pedro de la Rosa (ESP/Sauber-Ferrari) à 1 tour
13. Vitantonio Liuzzi (ITA/Hispania-Cosworth) à 1 tour
14. Narain Karthikeyan (IND/Hispania-Cosworth) à 1 tour
15. Jérôme d'Ambrosio (BEL/Virgin-Cosworth) à 1 tour
16. Timo Glock (GER/Virgin-Cosworth) à 1 tour
17. Jarno Trulli (ITA/Team Lotus) à 1 tour
18. Paul di Resta (SCO/Force India-Mercedes) à 3 tours

Les autres concurrents n'ont pas été classés

Ton opinion