Jetée vivante à l'eau dans une valise

Publié

Jetée vivante à l'eau dans une valise

La petite Rose, 4 ans, est morte après avoir été balancée dans le fleuve Yarkon, en Israël, selon le témoignage d'un officier de police, lundi au tribunal de Petah-Tikva.

Le couple Ronny Ron (à droite) et sa compagne (à gauche).

Le couple Ronny Ron (à droite) et sa compagne (à gauche).

afp

Ronny Ron, 45 ans, grand-père paternel de la fillette, Israélien de nationalité, avait fait des aveux juste après son arrestation en août 2008, déclarant avoir battu l'enfant à mort avant de mettre le corps dans une valise et la jeter dans le Yarkon.

"Il a reconnu avoir mis la fillette vivante dans une valise avant de jeter la valise dans le Yarkon", a affirmé Ron Gertner, commandant de la police de Netanya, au nord de Tel-Aviv, cité par le site Internet du Haaretz.

Une "décision conjointe"

Le policier était chargé de l'interrogatoire du principal suspect du meurtre de cette fillette de 4 ans, dont la mort en mai 2008 avait provoqué un vif émoi en Israël et en France, le pays de sa mère. "Il m'a dit l'avoir soulevée pendant qu'elle dormait puis mise dans un sac, avoir fermé le sac puis l'avoir balancé dans le fleuve Yarkon", a encore raconté le policier.

Selon la police, il aurait changé sa version des faits afin de ne pas impliquer sa compagne, Marie-Charlotte Renaud, le mère de l'enfant, qui comparait devant le même tribunal. Ronny Ron affirmait jusque-là pour sa défense avoir tué "accidentellement" la fillette.

Toutefois, selon l'acte d'accusation, il ressort qu'il s'est agi d'une "décision conjointe et préméditée de tuer Rose". Le corps de Rose avait été retrouvé dans le Yarkon, le 11 septembre 2008, après de longues et difficiles recherches.

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion