Sept mois après – Joë Merres reprend du service

Publié

Sept mois aprèsJoë Merres reprend du service

LUXEMBOURG - Le
15 juillet dernier, Joë Merres, pompier, est grièvement blessé lors d'un sauvetage. Le pompier va reprendre du service…

Appuyé sur sa canne, Joë Merres regarde ses copains du GRIMP (Groupement de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux) s'entraîner. Il sait qu'il n'en fera plus jamais partie. Il y a sept mois, lors d'une intervention pour sauver un ouvrier victime d'un malaise en haut d'une éolienne, Joë Merres a en effet été très sérieusement blessé. Largué depuis un hélicoptère, une bourrasque l'avait projeté contre une pâle. Bilan, une jambe et le bassin brisés.

Rétrospectivement, Joë Merres est philosophe. «J'ai eu de la chance, j'aurais pu rester en chaise». À 37 ans, une nouvelle vie s'offre à lui. Outre l'éducation de son garçon, Joë Merres va désormais s'atteler à des tâches administratives au sein de la caserne de Luxembourg. Il suivra aussi le recrutement de nouveaux membres du GRIMP. «Pour faire partie du Groupement, il faut être convaincu d'emblée et consentir à de nombreuses formations spécifiques», avance le responsable de l'unité, l'adjudant-chef Marc Rob. La première épreuve des futures recrues sera un saut de quinze mètres.

Patrick Théry

Ton opinion