Débat sur la Toile – «Juif ou pas juif», l'application qui dérange

Publié

Débat sur la Toile«Juif ou pas juif», l'application qui dérange

Des associations antiracistes ont dénoncé mardi l'existence d'une application pour iPhone qui propose de lister les personnalités selon leur origine ou leur confession juive.

Selon son créateur, l'application vise à «apporter un sentiment de fierté, quand ils voient que tel homme d'affaires ou telle personne célèbre est également juive».

Selon son créateur, l'application vise à «apporter un sentiment de fierté, quand ils voient que tel homme d'affaires ou telle personne célèbre est également juive».

dr

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), l'Union des étudiants juifs de France (UEJF), SOS Racisme et la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) ont toutes condamné cette application. «C'est totalement contraire aux règles de notre société en France», a déclaré à Richard Prasquier, le président du Crif. «Je ne peux pas être favorable à des fichiers sauvages sur des appartenances religieuses». M. Prasquier a par ailleurs indiqué que les avocats du Crif allaient «intervenir».

«Je ne sais pas si c'est de l'irresponsabilité, mais c'est infiniment dangereux», estime pour sa part Alain Jakubowicz, le président de la Licra, dont la Commission juridique se réunira dans la soirée pour décider des suites juridiques à donner. SOS Racisme a décidé de porter plainte contre l'éditeur du logiciel. L'UEJF ne compte pas porter plainte, mais son président, Jonathan Hayoun, juge cette application «scandaleuse» et a demandé «un rendez-vous en urgence à Apple France».

Cette application, nommée «Juif ou pas juif?» propose de «[lister] des milliers de personnalités juives (de par leur mère), à «moitié juive» (de par leur père), ou converties», selon son descriptif. Vendue 79 centimes d'euros en France, elle permet de faire une recherche par nom ou par catégorie (acteurs, sportifs...) sur un fichier de 3 501 personnes. «Je l'ai faite dans un but sain. Je suis juif moi-même. Le but, c'était juste d'apporter aux juifs un sentiment de fierté, quand ils voient que tel homme d'affaires ou telle personne célèbre est également juive», explique Johann Lévy, l'ingénieur à l'origine de cette application. Apple se refuse pour l'instant à tout commentaire.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion