Avant les Mondiaux – Julien Henx a trouvé sa vitesse de croisière

Publié

Avant les MondiauxJulien Henx a trouvé sa vitesse de croisière

Parti il y a près d'un an et demi s'entraîner près de Bordeaux, le Luxembourgeois Julien Henx arrive en forme aux Mondiaux à Budapest.

Julien Henx s'alignera sur 50 m et 100 m nage libre aux Mondiaux qui débutent dimanche en Hongrie.

Julien Henx s'alignera sur 50 m et 100 m nage libre aux Mondiaux qui débutent dimanche en Hongrie.

Editpress/Mnickels

En février 2016, au sortir d'un Euro Meet raté, le Dudelangeois Julien Henx décidait dans un climat tendu avec l'entraîneur national, Ingolf Bender, de partir s'entraîner à Talence (France), espérant toujours aller aux JO de Rio. Ce rêve est passé, mais le Luxembourgeois a trouvé près de Bordeaux, sous la direction d'Arslane Driss, ce qu'il était allé chercher... davantage de sérénité. «Je suis difficile à entraîner. Quand je n'aime pas quelque chose, je le montre et souvent ce qui est lent m'ennuie. Ici on travaille moins en kilométrage et plus sur du spécifique. Arslane m'écoute beaucoup, on s'entend bien», raconte le sprinteur de 22 ans.

Après quatre mois passés à l'armée luxembourgeoise fin 2016 pour intégrer la section des sportifs d'élite, Henx a repris le travail à Talence. Et cela paie. Henx vient d'améliorer ses records nationaux du 50 m nage libre (22”81), du 100 m nage libre (50”11) et du 50 m papillon (24"46). Plus relâché, l'athlète récupère mieux et ses relations avec Ingolf Bender, qu'il côtoie en stage, se sont décrispées.

«On n'a jamais été aussi proches», confie-t-il, apaisé, à l'heure de s'aligner sur 50 m et 100 m nage libre aux Mondiaux qui démarrent dimanche à Budapest. Si aller en demi-finale face à la crème du sprint mondial sera difficile, il rêve désormais de passer sous les 50" sur 100 m.

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Laurent Carnol fait ses adieux à Budapest

Laurent Carnol, 27 ans, s'apprête à disputer à Budapest sa dernière compétition. Le nageur aux trois olympiades (2008, 2012, 2016) nagera le 100 m brasse dimanche et le 200 m brasse jeudi. Julie Meynen, Raphaël Stacchiotti, Julien Henx, Monique Olivier et Pit Brandenburger seront aussi en lice.

Ton opinion