Juncker chiffre ses mesures

Publié

Juncker chiffre ses mesures

Le débat à la Chambre relatif au discours sur l'état de la Nation de Jean-Claude Juncker a continué mercredi. Le Premier ministre a défendu le travail de la coalition et chiffré les mesures annoncées. La transformation des abattements en crédits d'impôts rapportera 46millions d'euros aux salariés, 33 millions aux bénéficiaires de rentes et pensions et 18 millions aux parents isolés. La baisse de l'impôt sur les bénéfices des sociétés coûtera 340 millions. Lors des débats, l'ADR a estimé que la politique du gouvernement avait pour conséquence un «démantèlement social».

Pour les chrétiens-sociaux, deux pistes pour l'avenir du pays sont à dégager du discours de Juncker: l'éducation et les infrastructures. Côté socialiste, on affirme que le gouvernement a fait ce qu'il avait prévu et on est d'accord avec les accents sociaux du discours de Juncker. Le leader socialiste Alex Bodry regrette toutefois que le Grand-Duché ne se dote pas d'instrument précis de prévisions économiques.

Ton opinion