Affaires du SREL – Juncker devra rendre des comptes

Publié

Affaires du SRELJuncker devra rendre des comptes

LUXEMBOURG - La commission d'enquête du SREL a décidé que le chef du gouvernement et la commission de contrôle doivent assumer la responsabilité politique des dysfonctionnements du service de renseignements.

Les députés de la commission d'enquête du SREL ont décidé, ce mercredi, de retenir dans leurs conclusions que le chef du gouvernement et la commission de contrôle doivent assumer la responsabilité des dysfonctionnements du service de renseignements. Le rapport d'enquête non-publié pointera donc effectivement du doigt la responsabilité politique de Juncker, en tant que supérieur hiérarchique du SREL. Le président de la commission de contrôle, Alex Bodry (LSAP), a indiqué à «L’essentiel» que lui et ses collègues sont «d'accord pour dire que la responsabilité incombe en premier lieu au ministre d'État».

Les membres de la commission de contrôle du SREL, censés surveiller les activités du service des renseignements, ont également fait l'objet de critiques. Cette commission est composée de François Bausch (Déi Gréng), Lucien Lux (LSAP), Claude Meisch (DP) et Marc Spautz (CSV).
Par ailleurs, la responsabilité pénale et disciplinaire de plusieurs agents du SREL a également été retenue. Des procédures judiciaires ont déjà été engagées contre l'ancien agent du SREL, André Kemmer. Toutefois, le délai de prescription fixé à trois ans, pourrait freiner les procédures contre d'autres agents, étant donné que la plupart des faits se sont déroulés entre 2004 et 2008.

(lb/ L'essentiel Online)

Ton opinion