Commission européenne – Juncker possède enfin la liste de tous les candidats

Publié

Commission européenneJuncker possède enfin la liste de tous les candidats

Bloquée depuis plusieurs jours en raison de l'absence de proposition de candidat de la part de Bruxelles, la situation a enfin trouvé une solution avec le choix de la Belge Marianne Thyssen.

Après plusieurs semaines de débat, c'est finalement la flamande Marianne Thyssen (CD&V) qui a été désignée pour représenter la Belgique au sein de la future Commission.

Après plusieurs semaines de débat, c'est finalement la flamande Marianne Thyssen (CD&V) qui a été désignée pour représenter la Belgique au sein de la future Commission.

AFP

Alors que les négociations sur la formation d'un gouvernement fédéral piétinent toujours en Belgique, les vainqueurs des élections législatives devaient également donner rapidement le nom du représentant belge au sein de la future Commission européenne qui entrera en fonction en octobre prochain. Après plusieurs jours de débat, c'est finalement le nom de la flamande Marianne Thyssen (CD&V) qui est sorti du chapeau. Selon les médias belges, la décision s'est faite dans le cadre d'un «échange» entre le CD&V et le MR, les libéraux obtenant de fait le poste de Premier ministre.

Cette nomination intervient moins de deux heures avant le deuxième «ultimatum» donné par Jean-Claude Juncker aux États pour lui faire part de leur représentant au sein de la future Commission européenne. Une date butoir initialement fixée au 31 août pour l'ensemble des 28 États-membres et repoussée au 4 septembre pour la Belgique en raison de sa situation politique. Une particularité qui, selon Le Monde, était un «un sujet de grosse colère» pour l'ancien Premier ministre luxembourgeois.

Pour rappel, l'exercice auquel peut désormais s'atteler le président de la future Commission s'annonce ardu puisque ce dernier entend attribuer les 26 postes en vertu du principe de parité. Recevant tour à tour en tête à tête les 26 candidats, Jean-Claude Juncker devrait transmettre les noms et les attributions de chacun d'entre eux au Conseil européen «aux alentours du 9 ou du 10 septembre», selon sa porte-parole.

(Jmh/L'essentiel)

Ton opinion