Avenir européen – Juncker va-t-il céder aux sirènes de Bruxelles?

Publié

Avenir européenJuncker va-t-il céder aux sirènes de Bruxelles?

LUXEMBOURG - Alors que le Premier ministre tente de convaincre que le Luxembourg demeure sa priorité, le journal «Der Spiegel» revient sur ses ambitions européennes, après le 20 octobre.

L'ex-président de l'Eurogroupe reste encore et toujours très évasif sur ses ambitions.

L'ex-président de l'Eurogroupe reste encore et toujours très évasif sur ses ambitions.

Editpress

Dans un article publié ce lundi dans le journal allemand Der Spiegel, et largement relayé par les médias luxembourgeois, on apprend que les partis chrétiens-démocrates de l'Union européenne courtiseraient l'actuel Premier ministre. Plusieurs membres du parti européen lui auraient en effet rendu visite.

L'objectif? Faire de Jean-Claude Juncker la tête de liste pour les élections européennes qui auront lieu en mai prochain et qu'il devienne à terme le prochain président de la Commission européenne, à la place de José Manuel Barroso.

Très prudent

Mais l'ex président de l'Eurogroupe reste encore et toujours très évasif sur ses ambitions. Concentré sur les élections du 20 octobre, toujours selon Der Spiegel, il ne répondrait pas pour le moment aux appels du pied des chrétiens-démocrates européens. En effet, depuis l'annonce des nouvelles élections, Jean-Claude Juncker martèle que le Luxembourg demeure sa priorité. «Je veux continuer à gouverner», a-t-il déclaré dans son discours en juillet dernier.

Dans un entretien donné au journal belge L'Écho le 28 septembre dernier, le candidat du CSV s'était montré déjà très prudent sur les rumeurs selon lesquelles il serait le successeur potentiel d'Herman van Rompuy, à la présidence du Conseil de l'UE.

(L'essentiel Online)

Ton opinion