sportspress.lu Awards Night – Jungels, Majerus et le F91 ont triomphé
Publié

sportspress.lu Awards NightJungels, Majerus et le F91 ont triomphé

MONDORF-LES-BAINS - Les meilleurs sportifs luxembourgeois de l'année 2018 ont été sacrés jeudi, lors de la sportpress.lu Awards Night, à Mondorf.

Enfin il le tient! Deuxième ces trois dernières années derrière un intouchable Gilles Muller (tennis), le cycliste Bob Jungels a été désigné jeudi soir, à 26 ans, sportif luxembourgeois de l'année. Pour s'offrir un plébiscite en 2018, Jungels a mis les bouchées doubles avec un succès sur un monument, la classique Liège-Bastogne-Liège, une 11e place au Tour de France et un titre mondial en contre-la-montre par équipes avec Quick-Step. Même le lanceur de poids Bob Bertemes, 6e aux championnats d’Europe, et le volleyeur Kamil Rychlicki, champion de Belgique avec Maaseik, n’ont rien pu faire.

Un vrai triomphe pour le cyclisme luxembourgeois, puisque Christine Majerus a décroché le trophée de sportive de l'année pour la cinquième fois et la quatrième de rang. Elle égale la triathlète Liz May au palmarès. Mandy Minella (tennis), de retour aux portes du top 100, et Ni Xia Lian (tennis de table), qui brille toujours au niveau international à 55 ans, complètent le podium.

Mais si les cyclistes ont fait carton plein, le F91 (football) aussi. Premier club luxembourgeois à se qualifier pour la phase de poules de la Ligue Europa, Dudelange y a défié l'AC Milan, l'Olympiakos et le Betis Séville. Les coéquipiers de Tom Schnell ont logiquement reçu le titre de meilleure équipe et leur coach Dino Toppmöller celui de meilleur entraîneur. Côté jeunes, Leandro Barreiro (football) qui s'est vu offrir à 19 ans un contrat pro de quatre ans par Mayence et Eléonora Molinaro (tennis), n° 8 mondiale juniors en 2018, ont été désignés meilleurs espoirs.

Retrouvez le déroulé de la soirée de jeudi ci-dessous:

De retour au Casino 2000 de Mondorf-les-Bains, après deux éditions à la Coque, la sportspress.lu Awards Night récompense ce jeudi soir, depuis 19h, les meilleurs sportifs luxembourgeois de l’année 2018.

Si le règne de Gilles Muller sacré ces quatre dernières années pourrait bien prendre fin, alors qu’il a mis fin à sa carrière après l’US Open au terme d’une saison difficile, Christine Majerus (cyclisme) a des arguments pour espérer prolonger le sien. Grande nouveauté de la soirée, les prix du meilleur entraîneur et de l’ultra sport.

La soirée a débuté par la remise des trophées déjà décernés il y a quelques semaines par sportpress.lu (voir le diaporama en haut de l'article).

Bob Jungels enfin!

Deuxième ces trois dernières années derrière un Gilles Muller intouchable (6e cette année), le cycliste Bob Jungels, 26 ans, a mis les bouchées doubles pour s’assurer le trophée cette année. Il a remporté la prestigieuse classique Liège-Bastogne-Liège, terminé 11e du Tour de France et décroché le titre mondial du contre-la-montre par équipes avec Quick-Step. Même le lanceur de poids Bob Bertemes, 6e aux championnats d’Europe et le volleyeur Kamil Rychlicki, champion de Belgique avec Maaseik et brillant avec son nouveau club de Ravenne en Italie, n’ont rien pu faire.

1. Bob Jungels (cyclisme) 542 points
2. Bob Bertemes (athlétisme) 275
3. Kamil Rychlicki (volleyball) 132
4. Jempy Drucker (cyclisme) 79
5. Lyndon Sosa (tir/trap) 67
6. Gilles Muller (tennis) 55
7. Laurent Jans (football) 54
8. Dylan Pereira (automobilisme) 53
9. Chris Philipps (football) 43
10. Tom Habscheid (parasport/athlétisme) 40
11. Gilles Seywert (tir à l’arc) 17
12. Raphaël Stacchiotti (natation) 16
13. Bob Haller (triathlon) 12
14. Joe Kurt (parasport/triathlon) 11
15. Gregor Payet (triathlon) 5
16. Sören Nissen (cyclocross/mountainbike) 5
17. Sascha Schulz (équitation/dressage) 0

Et de cinq pour Majerus

Pour la cinquième fois et la quatrième année consécutive, Christine Majerus a été désignée ce jeudi soir meilleure sportive luxembourgeoise de l’année. Quatrième des Mondiaux de cyclo-cross dès janvier, la cycliste de 31 ans avait vite plié l’affaire. Elle a ensuite confirmé sur route avec notamment une deuxième place en chrono par équipes aux Mondiaux. Mandy Minella remontée en quelques mois de la 308e à la 104e place mondiale après sa pause maternité, se classe deuxième devant Ni Xia Lian (tennis de table) qui brille toujours au niveau international à 55 ans.

1. Christine Majerus (cyclisme) 539 points
2. Mandy Minella (tennis) 303
3. Ni Xia Lian (tennis de table) 174
4. Charline Mathias (athlétisme) 149
5. Sarah De Nutte (tennis de table) 144
6. Jenny Warling (karaté) 76
7. Charlotte Bettendorf (équitation/saut) 21

Le F91 meilleure équipe de l’année 2018

Qui d’autre? En toute logique le F91 Dudelange a décroché ce jeudi soir le challenge de la meilleure équipe luxembourgeoise de l’année 2018. Première formation du Grand-Duché à atteindre les poules de l’Europa League, après avoir sorti en qualifications le KF Drita, Legia Varsovie, Cluj, Dudelange a pu se frotter au Betis Séville, à l’AC Milan et à l’Olympiakos sur la scène européenne. L’équipe nationale de football, deuxième en Ligue des nations, et les pongistes Sarah De Nutte et Ni Xia Lian médaillées de bronze à l’Euro complètent le podium.

1. F91 Diddeleng (football) 544 points
2. Équipe nationale (football) 324
3. Double Ni/De Nutte (tennis de table) 197
4. Équipe nationale (tir à l’arc recurve) 115
5. Équipe nationale dames (tennis de table) 78
6. Progrès Nidderkuer (football) 73
7. HC Bierchem (handball) 66

Dino Toppmöller écrit l’histoire avec le F91

Le technicien allemand Dino Toppmöler a permis au F91 de se hisser en poules de la Ligue Europa. Un exploit historique pour le foot luxembourgeois. Et il est resté fidèle à ses principes de jeu même face aux grosses écuries, comme l’AC Milan. Le sélectionneur de l’équipe nationale de football, Luc Holtz, est deuxième, comme le Luxembourg dans son groupe de Ligue des nations. Tandis que Jeff Saibene, coach de l’Arminia Bielefeld (2e Bundesliga) monte sur la troisième marche d’un podium 100% foot.

1. Dino Toppmöller (football) 411
2. Luc Holtz (football) 331
3. Jeff Saibene (football) 298
4. Ken Diederich (basketball) 210
5. Dejan Gajic (handball) 88
6. Camille Schmit (athlétisme) 68

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Ton opinion