Parti politique – Kartheiser quitte la présidence de l'ADR

Publié

Parti politiqueKartheiser quitte la présidence de l'ADR

LUXEMBOURG - Face aux problèmes internes du parti, le président de l'ADR a annoncé ce mercredi qu'il quittait la présidence.

Henckes (à dr.) a quitté le parti il y a quelques jours, et a annoncé qu'il siègera désormais comme indépendant.

Henckes (à dr.) a quitté le parti il y a quelques jours, et a annoncé qu'il siègera désormais comme indépendant.

Editpress

Le président de l'ADR, Fernand Kartheiser, a annoncé en conférence ce mercredi qu'il quittait ses fonctions au sein du parti. «Pour deux raisons: avoir la paix et laisser le parti travailler». Robert Mehlen, ancien président du parti et président honoraire, assurera l'intérim jusqu'au 17 mars, lors du congrès national.

Jean Colombera, député ADR, qui avait critiqué l'orientation du parti et du président, a indiqué qu'il quittera son mandat de député «mais pas dans l'immédiat», au plus tard le 1er janvier 2014. Il laissera sa place à son suivant dans la liste ADR du Nord, Jeff Engelen. Se posant comme représentant de l'aile gauche du parti, il se présentera en 2014 pour une autre formation, éventuellement pour déi Lénk. Une rumeur qui n'a pas été confirmée pour l'instant. Quant au parti, il n'est pour l'instant pas mis à mort, a annoncé Kartheiser: «Je suis persuadé qu'il a un rôle prépondérant à jouer dans les années à venir».

Il y a quelques jours, le député Jacques-Yves Henckes avait mis le feu aux poudres en annonçant son départ de l'ADR pour cause de divergences politiques avec son président. Le vice-président Marc Gatti avait suivi, alors que Jean Colombera attendait la conférence de Fernand Kartheiser pour se prononcer.

(JV/L'essentiel Online avec PaT)

Colombera aux Lénk? «Peu envisageable»

David Wagner, coporte-parole de déi Lénk, a réagi ce mercredi à l'annonce de Jean Colombera. «En effet, je viens d'apprendre qu'il voudrait rallier un autre parti, a-t-il dit à L'essentiel. Non, franchement, ce n'est pas envisageable. Colombera n'est certes pas un affreux, mais je doute fort que lui-même y pense. Et je ne peux pas m'imaginer qu'il puisse trouver sa place chez nous. Par contre, mais ce n'est qu'une intuition, je pourrais bien m'imaginer qu'il aille chez les pirates. Ou au CSV?»

Ton opinion