Kate et Leo réunis onze ans après
Publié

Kate et Leo réunis onze ans après

«Les Noces rebelles» mettent en scène, dans l’Amérique conformiste, banlieusarde et bourgeoise des années 50, un sympathique jeune couple, formé par Frank (Leonardo DiCaprio) et April Wheeler (Kate Winslet).

Une pimpante maison entourée d’un jardin, deux enfants charmants et une épouse qui prépare chaque matin le casse-croûte de son mari, cadre plein d’avenir: ils sont la parfaite incarnation de l’«american way of life».

Mais ce bonheur de façade se lézarde d’emblée. Confrontés à la banalité d’une existence qui leur apparaît médiocre au regard de leurs rêves, chimériques, d’une carrière artistique ou d’une vie à l’étranger, les Wheeler s’abîment bientôt dans une rude guerre psychologique.

Dix ans après «American beauty», le réalisateur Sam Mendes sonde à nouveau l’envers domestique du rêve américain. Moins original, dans sa réalisation, que cette première comédie de mœurs, le film «Les Noces rebelles» est tout aussi incisif, mais plus sombre, dans sa peinture sociale.

Leonardo DiCaprio campe avec brio un brave garçon aux impulsions contradictoires tandis que Kate Winslet passe en un battement de cils de la candeur rassurante à la colère la plus dévastatrice. Le drame lui a valu le Golden Globe de la meilleure actrice dans un drame.

Ton opinion