Polémique – Kendall Jenner nue dans une pub jugée sexiste
Publié

PolémiqueKendall Jenner nue dans une pub jugée sexiste

Accusé de faire l’apologie de la femme-objet, le couturier français Jacquemus fait face à de vives réactions sur Instagram. Donnez votre avis.

Cette photo de Kendall Jenner posant pour la dernière campagne publicitaire du couturier Jacquemus a suscité de vives réactions sur Instagram.

Cette photo de Kendall Jenner posant pour la dernière campagne publicitaire du couturier Jacquemus a suscité de vives réactions sur Instagram.

Jacquemus

Le moins que l'on puisse dire, c'est que la nouvelle campagne publicitaire de Jacquemus, pour sa collection intitulée «La Montagne», n'est pas passée inaperçue. Postée la semaine dernière sur le compte Instagram du couturier et celui de Kendall Jenner, une photo en particulier a suscité de vives réactions parmi leurs abonnés. Sur le cliché de la discorde, on voit l’Américaine suspendue à une corde, le regard dans le vide, sac à main à l'épaule et presque nue.

À l'ère #MeToo, ce type de photos ne passe plus (lire encadré au bas de l’article): «C'est pour faire vintage que vous avez choisi de représenter une femme-objet suspendue à un fil, habillée en rose, et ultra-photoshopée ? Ou juste par sexisme assumé ?», «La nudité était-elle nécessaire?», questionnent des internautes. «On sexualise le corps de la femme comme s'il s'agissait d'un vulgaire morceau de viande», renchérit une autre. Jacquemus et Kendall Jenner n’ont, pour l’instant, fait aucun commentaire.

(L'essentiel/Nina Seddik)

Le sexe ne fait plus vendre

Publiée en septembre 2020, une étude réalisée par un groupe de chercheuses italiennes démontre que le sexe ne fait pas vendre. Des publicités présentant une sexualisation des corps et d'autres dites neutres ont été montrées à 258 Italiens. Les résultats démontrent que les intentions d'achat des femmes baissent face à une publicité dans laquelle le corps féminin est sexualisé car elle provoque des émotions négatives. Face aux mêmes images, les hommes restent neutres et aucune augmentation d'intention d'achat n'a été constatée chez eux à l'exception de ceux faisant preuve de sexisme hostile.

Ton opinion