Nouveau modèle – Kia a légèrement toiletté son Sportage à succès
Publié

Nouveau modèleKia a légèrement toiletté son Sportage à succès

Qu’est-ce qui fait la différence entre un Kia Sportage de 2013 et un autre de 2014? De petits détails qui changent tout.

La planche de bord du Sportage s’offre de nouveaux matériaux. Finis, les plastiques durs et rugueux. Le tableau de bord est équipé de plastique «moussé» et les quelques plastiques durs restants ont été lissés. Une réussite.

La planche de bord du Sportage s’offre de nouveaux matériaux. Finis, les plastiques durs et rugueux. Le tableau de bord est équipé de plastique «moussé» et les quelques plastiques durs restants ont été lissés. Une réussite.

dr

Extérieurement, il faut avoir l’œil averti pour faire la différence entre les deux générations de Kia Sportage. Il faut bien avouer aussi que le dessin précédent était une réussite. Alors, chez le coréen, plutôt que de révolutionner un projet gagnant, on a décidé de le mettre au goût du jour.

Les principaux signes extérieurs de changement portent sur les optiques. L’avant se pare de feux à LED alors que derrière, ils sont de couleur rouge et plus transparents. À noter que les jantes en alu du Sportage ont été restylisées.

Finalement, la véritable mutation de ce Kia Sportage se situe à bord. Plastiques et garnitures ont gagné en qualité. Si le design de la planche de bord ne change pas, le résultat final est bien plus agréable. On n’est pas encore sur du premium, mais on s’en approche. Surtout dans les finitions haut de gamme, où le cuir et l’alcantara sont d’une facture plus qu'honorable.

Le problème c’est que Kia aurait pu aller plus loin dans ce lifting. Par exemple, une couche d’insonorisant supplémentaire n’aurait pas été de trop pour atténuer un peu le bruit du 2.0 CRDi diesel. En revanche, il faut bien lui accorder une chose à ce moteur de 136 ch. Il est très économe (Kia l’annonce à 5,7 l, nous l’avons tenu à 6,7 l) et très à l’aise dans les bas régimes, du moins lorsqu’il est couplé à la boîte manuelle six rapports.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Fiche technique

Modèle essayé: Kia Sportage 2.0 CRDi Sense AWD

Cylindrée: 1 995 cm3

Puissance: 136 ch

Couple: 320 Nm

Boîte de vitesses: boîte manuelle six rapports

0 à 100 km/h: 11,3 s

Vitesse maxi: 181 km/h

Dimensions: 4,44 m de long; 1,85 m de large; 1,63 m de haut

Empattement: 2,64 m

Volume de coffre: mini 564 litres; maxi 1 353 litres

Poids: 1 525 kg

Émissions CO2: 149 g/km

Consommation: mixte 5,7 litres aux 100 km

Tarif de base: 20 990 euros

Les plus...

• Une qualité de finition qui va crescendo

• Un moteur peu gourmand

• Un dessin aguichant

... et les moins

• Un diesel toujours plus bruyant que la moyenne

• Une montée en gamme qui s’avère onéreuse

Ton opinion