Tennisman australien – Kyrgios irrésistible quand il imite Federer

Publié

Tennisman australienKyrgios irrésistible quand il imite Federer

À Moscou, face à Andrey Rublev, l'Australien, habitué des coups de sang, a livré une prestation de haute volée. Au point même de réussir le coup fétiche de Federer.

Il y a le Nick Kyrgios détestable, qui énerve jusqu'à Roger Federer. Et il y a aussi le Nick Kyrgios génial, dont les inspirations sur le court font penser à Roger Federer lui-même. La semaine dernière, à Shanghai, l'Australien s'était signalé par un non-match et une prise de bec avec l'arbitre.

Présent au même tournoi, Federer avait été appelé à se prononcer sur le comportement de Kyrgios. «Je pense que c'est vraiment à lui de décider où il veut aller, et de voir quel est son potentiel, a-t-il expliqué. On ne sait pas vraiment quel est son potentiel. Et je ne pense pas que lui-même le sache vraiment. Ce n'est qu'en comprenant l'éthique du travail qu'il pourra alors pleinement l'exploiter».

Kyrgios a-t-il voulu répondre au Maître? Toujours est-il que, mercredi à Moscou, il a été quasi stratosphérique face au jeune Russe Andrey Rublev, qu'il a battu en trois sets de haut niveau (6-3, 4-6, 6-4). Il s'est surtout approprié plusieurs fois dans le match le fameux «SABR» («Sneak Attack By Roger»), ce retour de service ultra-agressif, joué à même la ligne de service en demi-volée. Oui, quand Kyrgios veut vraiment, il peut tout, ainsi que le prouve le montage vidéo ci-dessous.

(L'essentiel)

Ton opinion