Travaux d'aménagement – L'A31 à trois voies ne se fera pas avant dix ans

Publié

Travaux d'aménagementL'A31 à trois voies ne se fera pas avant dix ans

THIONVILLE - Alors que la mise à 2x3 voies de l'A3 après Dudelange est une priorité luxembourgeoise, en France, on fait grise mine.

Si les travaux de mise à 2x3 voies de l'A31 venaient à se réaliser un jour, la troisième voie serait réservée aux transports en commun en site propre.

Si les travaux de mise à 2x3 voies de l'A31 venaient à se réaliser un jour, la troisième voie serait réservée aux transports en commun en site propre.

Editpress

«Il n'y aura pas de troisième voie sur l'A31 entre Thionville et le Luxembourg avant dix ans». C'est en tout cas l'avis du président du conseil général de la Moselle, Patrick Weiten, après un rendez-vous avec le ministre français des Transports, Thierry Mariani. Pourtant, tous les feux semblent être au vert. Les terrains nécessaires à l'élargissement sont disponibles, la volonté politique aussi est là. Même à Paris, «Thierry Mariani est conscient de la problématique à laquelle nous sommes confrontés», relate Patrick Weiten.

Ce problème se résume à un chiffre: 77 000 véhicules empruntent chaque jour cette portion de l'A31. Les caisses de l'État sont vides. Alors pour espérer voir un jour l'A31 à trois voies entre Thionville et Dudelange, il faut se référer au Schéma national des infrastructures de transport qui fixe sa réalisation au plus tard à 2030! Pour le président du conseil général, la réflexion doit s'étendre à tous les modes de transport. Si l'emploi frontalier devait continuer à croître, même l'élargissement de l'A31 serait insuffisant.

Patrick Théry

Ton opinion