Au Luxembourg – L'Adem plus «moderne» et les entreprises aiment
Publié

Au LuxembourgL'Adem plus «moderne» et les entreprises aiment

LEUDELANGE - Le Premier ministre, Xavier Bettel et le ministre du Travail, Nicolas Schmit, ont salué jeudi la réussite du partenariat entre l'Adem et l'Union des entreprises.

Le marché de l'emploi est «sur la bonne voie», avec «11 000 à 12 000 emplois créés chaque année par l'économie luxembourgeoise», a rappelé une délégation autour de Xavier Bettel et Nicolas Schmit.

Le marché de l'emploi est «sur la bonne voie», avec «11 000 à 12 000 emplois créés chaque année par l'économie luxembourgeoise», a rappelé une délégation autour de Xavier Bettel et Nicolas Schmit.

Editpress/Fabrizio Pizzolante

Jeudi matin, les entreprises Talkwalker et La Provençale ont ouvert leur porte à une délégation emmenée par le Premier ministre Xavier Bettel et son ministre du Travail, Nicolas Schmit. La première, située dans la capitale, est une start-up innovante, la seconde à Leudelange est un grossiste notamment alimentaire qui emploie 1 100 personnes. Deux structures «très différentes» mais choisies pour leur partenariat «gagnant-gagnant» avec l'Adem.

«L'Adem est en train de se transformer en entreprise de service pour les entreprises à la recherche de nouveaux collaborateurs. Il y a de plus en plus de chance de trouver les gens dont vous avez besoin», s'est réjoui Michel Wurth, président de l'Union des entreprises luxembourgeoises. Ce dernier tirant ainsi «un bilan positif» de l'initiative «Entreprises, partenaires pour l'emploi», menée entre l'UEL et l'Adem.

12 000 emplois chaque année

«L'Adem n'est plus cette administration poussiéreuse, mais devient un service public moderne», confirme Nicolas Schmit. Pour le ministre du Travail, «l'accompagnement vers l'emploi s'est amélioré...Les collaborations sont bonnes, les voies que nous avons choisies sont adaptées aux besoins des entreprises, notamment en matière de formation».

Le marché de l'emploi est donc «sur la bonne voie», avec «11 000 à 12 000 emplois créés chaque année par l'économie luxembourgeoise», rappelle Michel Wurth. Ce dernier précisant même que «100 000 contrats sont signés au total» avec le jeu des remplacements, des contrats divers et des changements au sein des 34 000 entreprises du pays. «Et le chômage continue à baisser», conforte Nicolas Schmit.

Nicolas Schmit, le ministre du Travail, revient sur l'évolution du travail réalisé par l'Adem:

Michel Wurth, président de l'Union des entreprises luxembourgeoises, tire un bilan positif de l'initiative «Entreprises, partenaires pour l'emploi»:

(NC/L'essentiel)

Ton opinion