Transport au Luxembourg: L'aéroport est «bien préparé» pour le trafic estival

Publié

Transport au LuxembourgL'aéroport est «bien préparé» pour le trafic estival

LUXEMBOURG – Certains aéroports européens peinent actuellement à gérer l'afflux de passagers, en raison d'une pénurie de personnel. Le Findel est plutôt épargné, assurent les autorités.

Malgré un trafic global nettement inférieur à celui de 2019, le nombre de passagers est actuellement de 30 à 40% plus élevé pendant les heures de pointe qu'avant la pandémie, note François Bausch.

Malgré un trafic global nettement inférieur à celui de 2019, le nombre de passagers est actuellement de 30 à 40% plus élevé pendant les heures de pointe qu'avant la pandémie, note François Bausch.

Vincent Lescaut/L'essentiel

Le secteur aérien redécolle après la crise du Covid. Problème: certains aéroports européens (exemple: Amsterdam et Londres) sont confrontés à un manque de personnel. Si bien que des situations chaotiques surviennent parfois au niveau de l'enregistrement et des contrôles, en cette période de vacances. Interrogé par la députée CSV, Nancy Kemp, sur la situation au Findel, le ministre de la Mobilité François Bausch indique que la situation au Findel n'est «pas directement comparable»: «L'aéroport de Lux compte plus de personnel aujourd'hui que pendant l'année pré-pandémique 2019, lorsqu'il y avait beaucoup plus de trafic qu'aujourd'hui, de sorte que l'aéroport est fondamentalement bien préparé pour le trafic estival».

Le ministre précise que 347 personnes sont actuellement employées par lux-Airport, contre 295 en 2019. «Du personnel supplémentaire a été embauché pour aider à orienter les passagers dans le terminal et les préparer aux contrôles de sécurité, note-t-il. Malgré tout, des temps d'attente plus longs et un manque de places de stationnement aux heures de pointe «sont inévitables», admet François Bausch. «En dépit d'un trafic global nettement inférieur à celui de 2019, le nombre de passagers est actuellement de 30 à 40% plus élevé, pendant ces créneaux horaires, qu'avant la pandémie, relève-t-il. Un autre phénomène cette année est que les vols sont émis à des intervalles très rapprochés pendant les heures de pointe».

Tri des bagages difficile pour Luxair

De son côté, Luxair a été confronté cette année à des difficultés au niveau du tri des bagages, notamment avec l'augmentation du nombre de vols cet été, note le ministre. Par conséquent, la compagnie luxembourgeoise a recruté «un peu moins de 100 personnes» cette année, «qui sont en partie employées dans le traitement des bagages, en partie dans d'autres services Luxair». Pour rappel, les syndicats LCGB, OGBL et NGL-SNEP s'étaient fendus en juillet d'un communiqué commun pour dénoncer «un niveau durablement élevé de charge de travail et un niveau record de fatigue du personnel» au sein de la compagnie. Selon les représentants des travailleurs, la raison en est un manque d'employés «à tous les niveaux».

Selon les chiffres délivrés par le ministère, Luxair comptait en juin 2022, 2 831 «équivalents temps plein», contre 2 919 en juin 2019. «Sur la base de la demande du ministère de la Santé, il y a encore quatre personnes sur un total de onze personnes dans le "Prêt temporaire de main d'œuvre» (PTMO) pour le traçage des cas contacts Covid, détaille le ministre. Toutes les autres personnes sont de retour aux activités de vol. De plus, des «Personnel Navigant» ont été embauchés à plusieurs reprises cette année (pilotes et équipages de cabine). Il en va de même pour le personnel au sol (enregistrement et assistance en escale)».

(ol)

Ton opinion

17 commentaires