A Arlon – L'affaire Berlaimont a eu sa reconstitution

Publié

À ArlonL'affaire Berlaimont a eu sa reconstitution

ARLON - La reconstitution de l'enlèvement de Béatrice Berlaimont s'est déroulée lundi entre 17h et 22h, à Arlon. De nombreuses forces de police ont été mobilisées et le quartier a été bloqué durant cinq heures.

Les enquêteurs belges ne perdent pas de temps dans l'affaire Béatrice Berlaimont, cette jeune fille de 14 ans retrouvée morte le 1er décembre dans les bois d'Arlon. Cinq mois après sa disparition, le vendredi 21 novembre 2014, les policiers ont procédé, ce lundi 18 mai, à la reconstitution de l'enlèvement. De nombreuses forces de police ont été mobilisées pour l'occasion et le quartier situé à proximité de la gare d'Arlon a été complètement bouclé de 17h à 22h.

Pour rappel, la jeune fille a croisé la route de son ravisseur, Jérémy Pierson, alors qu'elle se dirigeait à pied vers son école depuis le domicile de sa mère, situé à Schoppach. L'unique suspect dans cette affaire, arrêté le 9 décembre, a avoué les faits qui lui étaient reprochés mi-mars.

À ce stade de l'enquête, on ne sait toujours pas comment la jeune fille a perdu la vie. La reconstitution qui s'est déroulée lundi a peut-être permis aux enquêteurs d'éclaircir quelques zones d'ombre. Interrogé durant plus de huit heures, le jeudi 12 mars, l'inculpé avait indiqué qu'il regardait des vidéos sur son smartphone avant que l'adolescente ne vienne les visionner à ses côtés. Après avoir enlevé Béatrice Berlaimont, Jérémy Pierson l'aurait, par la suite, «séquestrée et cachée dans un conteneur de chantier sur le site de l'ancienne caserne Callemeyn, à Arlon.»

(FL/L'essentiel)

Ton opinion