L'aide à l'innovation mériterait d'être primée

Publié

L'aide à l'innovation mériterait d'être primée

LUXEMBOURG - 1, 2, 3, Go soutient les créateurs innovants de la Grande Région. Une idée qui pourrait obtenir un prix européen.

Trouver le nouveau produit qui va faire fureur, c'est bien. Être capable d'en faire un business, c'est mieux. Et ça, c'est le rôle de 1, 2, 3, Go. L'association luxembourgeoise aide les porteurs de projets innovants à développer l'entreprise qui va commercialiser leur idée.

Son fonctionnement est simple et efficace, elle met en relation ces futurs entrepreneurs avec des professionnels qui ont fait leurs preuves. Pendant 9 à 12 mois, ceux-ci vont les conseiller pour monter au mieux leur plan d'affaire. Une fois ce document bien ficelé, les créateurs se lancent dans l'aventure avec des épaules plus solides. En sept ans d'existence, 1, 2, 3, Go a suivi 700 projets sur toute la Grande Région.

170 ont abouti à une création d'entreprise et près de 1 000 emplois ont été créés. «Les projets n'ont pas tous abouti car ça peut prendre du temps avant de se lancer. Certains viennent nous voir quand ils sont encore au stade de la recherche», précise Barbara Dubus, responsable communication. L'association mobilise quelque 300 professionnels apportant bénévolement leur savoir-faire aux créateurs. Un réseau qui fait le succès de l'entreprise.

Succès reconnu puisqu'hier, 1, 2, 3, Go a été nominé dans la «short list» de la Commission européenne pour le prix de l'esprit d'entreprise 2007. Treize concurrents sont en lice. Résultat le 6 décembre.

Linda Cortey

Ton opinion