Etude en Suisse – L'aîné(e) a des caries? Les autres en auront aussi

Publié

Étude en SuisseL'aîné(e) a des caries? Les autres en auront aussi

Si le premier enfant d’une famille a des problèmes dentaires, ses frères et sœurs qui suivent en ont aussi et ils sont même accrus, selon une étude.

La santé dentaire risque de se fragiliser dans les fratries.

La santé dentaire risque de se fragiliser dans les fratries.

Pexels

Si le premier-né a déjà des caries, il y a un risque accru de caries chez les frères et sœurs plus jeunes. Pour confirmer cette hypothèse, des chercheurs ont analysé les résultats d’un examen dentaire au cours duquel 13 596 enfants du canton de Bâle-Ville ont subi un test de dépistage des caries. Ils ont pu établir un lien clair entre les frères et sœurs. Dans le détail, si le premier enfant a déjà été exposé aux caries, les frères et sœurs plus jeunes ont 3,7 fois plus de risques d’avoir des dents endommagées.

Les cas de caries actives, qui doivent être traitées d’urgence, sont 3,5 fois plus nombreux. Plus la différence d’âge est faible, plus le risque est grand pour les cadets. Les raisons pour cette augmentation des caries ne sont pas avancées par les chercheurs.

Pour des mesures préventives mieux ciblées

Le quartier de résidence joue un rôle important. Selon l’endroit, la proportion d’écoliers ayant déjà eu au moins une carie varie de 26,8 à 65,7%. La corrélation entre les frères et sœurs n’était pas totalement inattendue pour les chercheurs.

«C’est pour cette raison que nous avons essayé de prouver cette corrélation, explique la dentiste Andreina Grieshaber. Cette découverte signifie que les mesures préventives peuvent désormais être utilisées de manière plus ciblée auprès des familles touchées.»

(L'essentiel/jbm)

Ton opinion