L'alcool au volant, un fléau toujours aussi meurtrier

Publié

L'alcool au volant, un fléau toujours aussi meurtrier

La nouvelle campagne française de lutte contre l’alcool au
volant, qui reste depuis 2006 la première cause d’accidentalité, a été lancée.

La France est dans l'obligation de lancer une nouvelle campagne contre l'alcool au volant.

La France est dans l'obligation de lancer une nouvelle campagne contre l'alcool au volant.

La déléguée interministérielle à la Sécurité routière, Michèle Merli, a présenté à Paris les chiffres 2008: «6256 accidents corporels dont 878 mortels (faisant 1200 morts et 8 324 blessés) ont mis en cause un conducteur avec un taux d’alcool positif et 95% des conducteurs impliqués dans les accidents mortels avec un taux d’alcool dans le sang supérieur au taux légal sont de sexe masculin».

«Sur la route, l’alcool peut transformer un conducteur en assassin», a déclaré Mme Merli, insistant sur le fait que «l’alcool au volant ne doit plus être le problème exclusif du seul conducteur». La nouvelle campagne de sensibilisation de la Sécurité routière commencera le 11 décembre avec un film destiné à la télévision montrant des copains dissuadant un ami saoul de conduire, et des messages radio.

Elle se prolongera par un site Internet montrant une sélection des arguments destinés à convaincre un ami ivre de ne pas conduire. Enfin, 500 000 éthylotests seront distribués à des péages.

Ton opinion