L'ancien sélectionneur anglais "comprend" son limogeage

Publié

L'ancien sélectionneur anglais "comprend" son limogeage

Steve McClaren, a reconnu jeudi qu'il "comprenait" la décision de sa fédération de le limoger au lendemain de l'élimination de l'Euro-2008.

"Aujourd'hui est l'un des jours les plus tristes de ma carrière. Il y a un an demi (ndlr: au moment de sa nomination), c'était l'un des plus fiers", a déclaré McClaren lors d'une conférence de presse.

"Je comprends la décision", a ajouté l'ex-sélectionneur, expliquant qu'il avait appris son renvoi en milieu de matinée, par un coup de fil du directeur-général de la fédération anglaise, Brian Barwick. "Je ne critique personne. Je l'ai dit au début: «C'est ma responsabilité, je serai jugé sur les résultats». Les résultats ne sont pas allés dans mon sens. J'en paie le prix", a-t-il poursuivi reconnaissant ressentir une "immense déception".

"Je ne cherche pas d'excuses. On a eu douze matches pour passer, assez pour se qualifier même si je pourrais chercher des excuses dans les blessures, la malchance, les décisions arbitrales", a argumenté McClaren.

"Même si c'est un jour triste, je vais me remettre. Je pense être un meilleur entraîneur qu'il y a 18 mois", a jugé McClaren rendant hommage à ses anciens joueurs, "fantastiques". "Ils vont rebondir. La déception et les critiques passées, nous devons tous nous mettre derrière notre équipe d'Angleterre", a demandé McClaren.

Il a par ailleurs refusé de lier son refus de démissionner à la volonté de toucher des indemnités de licenciement que les médias britanniques estiment à entre 2 et 2,5 millions de livres (entre 2,8 et 3,5 millions d'euros): "Absolument pas. J'ai toujours dit que je ne quitterai pas ce poste de moi-même. C'est un immense honneur".

Ton opinion